Déconnexion pour 4 jours

4 jours pour se déconnecter.
Dans le silence, se recentrer
Loin des tumultes de l’actualité.
Se reposer des contrariétés.
Faire le point, revenir à l’essentiel !
Reconfigurer le logiciel ! (Vraiment pour la rime, là)
En attendant une photo prise hier !

DSC_0923

Pour info, des articles vont être publiés alors que je ne suis pas censé être là! (C’est juste programmé 😉
A vendredi donc et prenez bien soin de vous et des autres!

Slam du déconfiné

Bonjour à tous,

Je partage avec vous mon slam du déconfiné que j’ai déclamé sur ma terrasse hier soir.
Pour conclure mes 40 jours de balafon pour soutenir nos soignants!

 

 

Pour ma part, je reste encore confiné. Je garde ma fille une semaine, puis elle ira à la crèche. Affaire à suivre!

Pleins de courage à chacune et chacun !

Pluie en pagaille

Pluie nourricière
Pluie outrancière
Pluie Rafraîchissante.
Pluie terrifiante.
Pluie douce et fine.
Pluie qui nous confine.

Gouttes brillantes.
Gouttes bruyantes.
Gouttes délicates.
Gouttes écarlates.

Sortons les parapluies !
Euh non, c’est cuit!
Restons au sec.
N’allons pas vers l’échec!

Gouttes (1)

Le regard du chaton

Un petit regard d’innocence
Appréhension d’une naissance
Vers l’age adulte, âge cruel !
Trouver un rituel.
Et faire le premier pas,
Savourer son premier repas.
Oser aller vers l’inconnu
et colorier ce qui est nu.

DSC_0551
Chaton pris en photo en Lozère 

Journal d’un confiné #11

Ce matin, je reprends le rythme
Et déjoue les algorithmes.
(Que vas-tu faire de nouveau ?)
Découvrir du Marivaux
Ou des comptines d’Henri Dès
(N’en fait pas un pataquès !)
Ce week-end, j’ai récupéré des cartons
Dans mon garage à tâtons.
(Tu as découvert des merdouilles ?)
Non, je n’ai pas fini bredouille.
J’ai retrouvé des alcools, des livres.
(Et hier soir, tu as été ivre ? )
Point du tout, j’ai bouquiné
Et rien ne m’a turlupiné.
(Tu as varié entre le concret et l’intellectuel!)
Il me fallait cet équilibre perpétuel
Qui se renouvellera toujours.
(Et si tu te lâchais en ce jour).
Quoi donc ? dans la créativité ?
S’échapper dans la relativité ?
(D’oser d’être toi et d’illuminer).
Je vais passer pour un illuminé.
Je tiens à garder ma pudeur.
(Il y encore de la marge en profondeur).
Je continue à rester confiné, chez moi
Même si je m’échapperai une heure, sans émoi.

Quel nouveauté aujourd’hui je ferai ?
Je ne sais pas encore, une vraie surprise !
J’irai prendre des nouvelles, écrire des lettres
Sur le site 1lettre1sourire pour les EHPAD.
On continue de se protéger pour protéger les autres.
De tout coeur avec chacun et chacune!
Hier soir, j’ai joué au Balafon sur la terrasse pour la quatrième fois
et j’ai salué pour la première fois les voisins d’en face !
Comme quoi, il ne faut jamais perdre espoir et perséverer. 

Le Crozet (7)
Chat qui n’a rien à voir avec le texte! je sais! Juste pour le plaisir 😉

Y a quelqu’un ? #2

dsc_0710

Pas un son

Pas un bruit

Des frissons.

Une truie ?

Un fantôme

Qui s’égare

Tout hagard.

Un symptôme ?

Etre à l’affût

d’un beau cerf.

Un raffut.

Un mystère ?

Marcher

Sans crainte,

Chercher.

Une empreinte ?

 

 

Rire

Chaque jour, prendre le temps de rire

De rire de tout et de rien.

Prendre le plaisir de rire

Un rire bienfaisant,

Un rire bienveillant

Qui ne fait de mal à personne.

Rire pour lâcher les tensions,

Rire pour détendre le visage

Rire pour se soulager.

Le rire est meilleur

Quand il est partagé.

Rire en faisant des blagues,

Rire en faisant des grimages,

Rire en pensant à des situations cocasses.

Rire pour dédramatiser une situation

Et aller de l’avant.

Rire en toute insouciance

Rire avec réalisme

Rire, c’est la vie tout simplement.

Celui qui ne rit plus se meurt

A l’intérieur de lui-même.

Riez riez pour vivre

Et profitez de chaque instant

Pour mettre de la lumière

Dans votre quotidien.

Le rire comme un espace de liberté

Sourire,

Pouffer de rire,

Eclater de rire

Et le visage rayonne.

 

Je vous offre quelques citations que j’ai glanées sur le rire :

 

 Le rire, comme les essuie-glaces, permet d’avancer même s’il n’arrête pas la pluie » de Gérard Jugnot

 

Tant qu’on fait rire, c’est des plaisanteries. Dès que c’est pas drôle, c’est des insultes  de  Coluche

Faut faire rire toutes les 4 secondes. Si tu laisses passer 8 secondes, ça s’appelle un effet. Si tu laisses 12 secondes, ça s’appelle un bide. Coluche

La faculté de rire aux éclats est preuve d’une âme excellente  de Jean Cocteau

« Le rire est l’antidote de la morosité et de l’ennui : il dissipe les idées morbides et se fait souvent le garant d’une bonne santé mentale. Les gens qui rient sont des gens heureux : ils n’ont pas d’histoire. »  De Eve Belisle Artiste, écrivaine, Poétesse, Romancière (1905 – )

Bienheureux celui qui a appris à rire de lui-même : il n’a pas fini de s’amuser ! de Joseph Folliet

 

Inspiration suite à une vidéo de Ockam Razor :

 

Joie d’un père

Je la contemple, ma fille.

Elle sourit comme une fleur

Toute innocente, sans artifices.

Je l’admire, loin des tracas du monde

Suspendu loin du temps qui passe.

L’émotion n’est pas loin.

Elle gazouille, joue avec ses mains.

Une merveille pour une éternité

Une vie à construire, la plus épanouie possible.

Même dans le silence, j’entends battre son cœur.

En toute simplicité, j’accueille ce qui advient

Là, et les soucis paraissent éphémères.

J’aime ces temps d’observations

Puis les moments de complicité

Où l’on s’observe tout simplement

Sans arrière pensée, sans jugements.

Comme c’est bon ces petits instants

A les goûter à chaque fois.

Mes colères contre l’injustice s’apaisent.

Mes tristesses disparaissent.

Je comprends un tout petit peu mieux.

Un petit bout bouleverse toute une vie.

Et ça continue chaque jour

Où l’inattendue nous guette toujours.

L’émotion m’étreint.

Joie profonde.

Je vis.

Elle vit.

Nous vivons