Vendredi Lecture #2 – Soeur Fidelma de Cashel

Cela faisait quelques temps que je souhaitais vous parler de cette héroïne dans une série de romans policiers de Peter Tremayne.
Fidelma de Cashel est une dalaigh (Avocate des cours de justice) en Irlande dans les 650-700. Elle est aussi religieuse et elle est souvent confronté aux conflits religieux entre les rites pénitentiels de Rome et les rites catholiques d’Irlande.

Peter Tremayne a écrit 30 livres où Soeur Fidelma est envoyé sur des affaires criminels pouvant soit ébranler les cinq royaumes dont son frère Colgù est roi de Muman, un des royaumes. Ou bien sur des affaires où se confrontent les rites anciens, païens et la nouvelle foi catholique.

Livres de Peter Tremayne.jpg

Pourquoi je souhaitais vous en parler ? Parce que je suis fan de Fidelma, une soeur très érudite, très futée qui arrive à démêler les mystères. Elle est parcourt les terres d’Irlande mais aussi a du enquêter à Rome (Le suaire de l’Archevèque) – Même voir cet excellent article :   Le suaire de l’évêque de Peter Tremayne   .
Elle doit aussi se retrouver en France lors du concile d’Autun où elle sera confronté aux conflits entre les différents peuples burgonds, romains etc… (Le concile des maudits) ou dans le Morbihan (La colombe de la Mort) avec les britons !

Je me régale à lire les joutes oratoires sur les questions théologiques et aussi sur les lois du Fénéchus, lois très avant-gardistes pour l’époque car ils laissaient énormément de place aux femmes. La preuve, Fidelma a eu le plus haut-grade au niveau de la justice irlandaise.

Puis surtout la plume de Peter Tremayne ne faiblit jamais pour nous tenir en haleine, avec des descriptions de toute beauté des paysages irlandaises ou bien d’autres contrées que Fidelma visite.
On suit avec intérêt aussi son amitié avec Frère Eadulf, un couple étonnant tant leurs caractères sont différents mais des valeurs qu’ils partagent sans cesse sur le sens de la justice et une foi au plus juste de l’Evangile !
Et quand je finis une enquête de Fidelma, je relis plusieurs la fin avec son plaidoyer savoureux à souhait. Je ne suis jamais déçu.

Bref, j’ai hâte de retrouver les livres que je n’ai pas encore lu des aventures de Fidelma !
Je vous souhaite de la découvrir et de vous laisser emporter par sa fougue et d’autres personnages attachants de la série.

 

Jeudi photo #55 Sur le chemin de St Jacques de Compostelle

Lundi dernier, j’ai fait une partie du chemin de Saint Jacques. Que ce soit bien clair, c’est vraiment une toute petite partie sans prétention ! 
Ce chemin passe par Chaponost, lieu de ma résidence et je m’étais dit que c’était une bonne occasion d’en profiter. Surtout j’étais libre comme l’air étant donné que ma femme était au boulot et ma fille chez la nounou. 

J’ai pris peu de photos étant concentré sur ma marche et mes pensées! 

Je suis fan de coquelicots alors j’en ai profité un peu 😀 

Pour ceux qui sont dans la région, sauriez-vous deviner dans quel village je suis passé ? 

Toutes les photos ont été prises avec mon smartphone alors que j’avais bien mon Nikon dans le sac à dos. Cherchez l’erreur ! Y avait pleins d’oiseaux que j’aurai pu prendre en photo. Mais mon objectif était de marcher et non d’être à l’affût! 

Cette barrière, enfin ce portail,  m’a fait penser à un post de Filimages sur les barrières ! 

Et là, sans me prévenir mon appareil auditif tombe en panne. J’avais pensé continuer au-delà de mon objectif mais marcher dans le silence complet, je ne pouvais pas. Enfin, cela n’avait pas de sens pour moi. J’ai besoin d’entendre mes pas et surtout les oiseaux. 

C’est donc à Thurins que j’ai repris le bus pour revenir chez moi. 
La contrainte est de faire une étape où je pourrais facilement rentrer. 
La prochaine fois, je prendrai le bus pour aller à Thurins et continuer le Chemin jusqu’à Saint Symphorien sur Coise. Quand ? Sans doute la semaine prochaine.

Affaire à suivre ! 

 

Un sourd se démasque

Bonjour à chacun et chacune,
(Tu ne veux pas changer de formule de bienvenue ? )

La flemme. Bref, bonjour. Aujourd’hui, j’aimerai vous partager quelques actualités sur le quotidien d’un sourd dans le contexte d’aujourd’hui.
Enfin, un sourd, c’est plus complexe que cela car il y a plusieurs types de surdité comme vous savez (Bein non, pas tout le monde, faut pas rêver) et les besoins ne sont pas les mêmes en terme de communication.
J’en ai déjà parler dans ces articles :
Communiquer avec un entendant (Tu abordes en fait les différents modes de communication d’un sourd). Chut, on ne spoile pas!
Demasqué ou signé ?  (Là tu abordes les masques transparents et la langue des signes). Chut ! Enfin, ils sont assez curieux pour allez voir ce que c’est ! 

J’aimerai vous parler une bande-dessinée que j’ai beaucoup apprécié et qui me rejoint beaucoup (même si tu n’es pas implanté). Y a quelqu’un qui pourrait l’inviter à se taire ?
C’est le témoignage de Kim Auclair dans « Ma surdité expliquée autrement » :
(Une

J’ai savouré ses schémas pour expliquer les différentes situations d’handicap de communication. (Quoi, chut, la surdité n’est pas un handicap !) Pour certains, si et on ne peut pas les ignorer ! 
Une petite différence avec moi, c’est qu’avec mon appareil auditif et malgré mon autre oreille foutu, je peux très bien entendre et comprendre les personnes sans voir les lèvres. Tout simplement parce que mon appareil auditif est assez puissant et surtout j’ai suivi de nombreuses années d’orthophonie. (13 ans dont 10 ans avec une orthophoniste qui fumait comme un pompier lors de ta dernière séance !) Pour fêter mon entrée dans l’adolescence. M’enfin, ce n’est pas le propos, on s’égare!
La lecture labiale est pour moi un plus. Je m’appuie surtout sur la qualité de la voix et la diction de la personne. Vous imaginez bien (ou pas) qu’avec les masques, c’est plus galère. (Ainsi vogue les bateaux sur l’eau en pleine tempête ! ). Aie, on l’a perdu ! Tant mieux, je vais pouvoir continuer. 

L’histoire des masques transparents revient sans arrêt car tout n’est pas encore parfois, à cause de l’étanchéité ou bien la buée sur les masques!
J’ai testé pour vous un masque :

Et surtout la voix restera toujours étouffée ! On pourrait mettre un micro integré dans le masque, non ? Et comment on fait avec les reflets du plastique, hein ?

Bref, mes chères entendantes ou entendants, n’hésitez pas à articuler, et surtout à mimer si vous ne connaissez pas la langue des signes, à et à montrer les objets si besoin et écrire (Si ils ou elles savent écrire). Tiens, t‘es de retour toi ! Ou bien dessiner  (Ou pas).
Bref, soyons créatifs dans la communication surtout dans le visuel ! (Les onomatopées, pas terrible). C’est une évidence, je n’allais pas leur dire ça !

Au passage, les masques transparents se jettent dans une poubelle fermée aux ordures ménagères. La nature a assez de pollution à gérer ! (Je pense que tout ceux qui te lisent sont assez instruits pour ne pas le faire) . Je prêche sans doute des convaincus mais on ne sait jamais ! 

Allez prenez bien soin de vous et n’hésitez pas à aller découvrir la BD de Kim 🙂 : https://masurdite.com/produit/bande-dessinee-ma-surdite/

La galère du masque

Même si le déconfinement a eu lieu, j’évite encore de sortir dans la foule. Avec un masque, cela me stresse encore trop.
Le masque occulte une grande partie du visage et coupe donc une grande partie des informations pour échanger. L’expression du visage se voit très peu et pour lire sur les lèvres , c’est mission impossible !
Si vous savez lire à travers le tissu, merci de me contacter !

Hier, j’ai dû aller à la poste et un chargé de clientèle a du m’accueillir dehors. Je n’ai rien compris à ce qu’il m’avait dit. J’ai tenté de deviner et lui ait juste fait part de ma demande. Cela s’est relativement bien passé. Ok, je ne lui ait pas dit que j’étais sourd ! Grave erreur !
Ensuite, comment voir les expressions du visage ? On voyant juste les yeux et les sourcils ? Je devrais demander aux experts de Lie to me pour m’apprendre à décrypter les moindres détails !
Les gens ont tendance à parler plus doucement , à marmonner encore plus car nous ne sommes pas habitués à parler avec un truc direct sur le visage !

Heureusement, le Bucodes a mis à disposition des badges à imprimer !


Ensuite, pour ma part, j’ai des masques classiques avec des élastiques qui se mettent derrière les oreilles. Avec un appareil auditif, c’est galère. Il y a deux jours, en voulant enlever l’élastique, j’ai mon contour d’oreille qui s’est fait la malle ! J’essaierai de me procurer des élastiques qui font le tour de la tête! Cela sera mieux.

J’ai déjà bien sûr évoqué les masques transparents qui commence à être de plus en plus conçus. Voyez mon article : Démasqué ou signé ?

Non, le mien n’est pas réglementaire !

92400855_10156864145358204_3304446021047681024_n (2)
Pleins de courage à chacun  et chacune d’entre vous !
Distanciation physique, oui ! Mais pas distanciation sociale 😉

Slam du déconfiné

Bonjour à tous,

Je partage avec vous mon slam du déconfiné que j’ai déclamé sur ma terrasse hier soir.
Pour conclure mes 40 jours de balafon pour soutenir nos soignants!

 

 

Pour ma part, je reste encore confiné. Je garde ma fille une semaine, puis elle ira à la crèche. Affaire à suivre!

Pleins de courage à chacune et chacun !

Jeudi photo #52 Vintage

Avec une idée d’Antiblues et l’invitation d’Oth, j’ai donc cherché quelques objets vintages.

En voici donc une compilation !


Et j’ai rajouté ce vieux tabouret de piano ! Nous avons aussi le vieux piano qu’on devine sur la photo ! On le trouvait surtout dans les cabines de bateaux 😀 

Vintage ou pas ? 😅

La bataille des rasoirs

Ce matin, je voulus me raser pour faire une vidéo.
J’avais acheté une W à 4 lames mais qui marche mal!
Je me suis rabattu sur mon ancien G à trois lames.
J’ai du changé la tête de lames.
Ma femme en avait racheté hier.
Mais à ma stupeur, malgré que ça soit la même marque,
Cela ne fonctionnait pas.
C’était un deux lames avec un petit nom en plus : Confort plus !
(En fait, les lames que je voulais, y en avait plus en stock au magasin).
Cette situation devenait très inconfortable et irritant.
Je tentais de trouver des lames qui se seraient égarés dans mes tiroirs.
J’en trouvais deux mais toutes les deux usées.
J’essayais de me raser malgré tout mais la vraie catastrophe.
Je ressemblais à un mouton mal tondu.
J’avais retrouvé des lames de rasoir pour dames !
Pourquoi pas ?
Mais j’eus l’info qu’il n’y avait plus le rasoir approprié.
Sans commentaires !
Il était hors de question que je me filme dans cet état.
J’étais très contrarié.
Je respirais doucement car tout cela n’était pas grave.
C’est chiant sur le coup mais mon projet n’est que repoussé.
Même si j’aurai voulu sentir ma peau toute délicate,
Je pourrai me faire passer pour un kiwi,
Cela sera une affaire toute juteuse pour la journée.
Et je chanterai la salade de fruits avec ma fille !
Bref, j’ai hâte de prendre un rasoir artisanale !
Et vous ? Vous avez déjà eu des histoires rasoires ?

 

S’évader ?

Dans l’instant, je prends la porte
(en pleine figure)
Étourdi par tant de liberté,
Je m’engage en esquissant mon premier pas
(Nous t’applaudissons bien fort).
Je descends les escaliers
Pour faire monter l’adrénaline.
(Tu es shooté par l’interdit)
Une mésange passe
Et je m’agrippe à son aile.
(Là, je ne te suis plus).
L’oiseau m’emmène en haut d’un cerisier.
Je suis léger comme un papillon.
(T’as fumé de la moquette toi !)
Je récolte quelques cerises
Et m’en vais planer vers l’horizon.
(Tu portes bien ton nom)
Je reste sourd à la réalité
Et fuis vers mon imaginaire.
(J’ai vu, je ne suis pas aveugle).
Je me laisse bercer, flotter
Par le souffle d’Eole.
(Bon, je crois que je vais te laisser hein!)
Et paf, je me prends la vitre de mon salon
Je me suis mal réveillé.
(C’est bien ce qu’il me semblait).
Entre deux eaux, j’émerge doucement
Pour ressentir mon douloureux nez.

DSC_0320

Journal d’un confiné #19 Balade déconfiné

Hier, nous avons fait une petite balade dans le rayon d’un kilomètre.
Par chance, nous sommes un peu à la campagne.
(Ne t’en vantes pas trop non, hein ? Sinon, la castagne !)
J’ai emporté mon appareil photo et j’ai pris du plaisir.
Enfin, pas très détendu quand même vu l’actualité.
(Normal, elle est toute relative votre liberté).
Alors voici quelques photos prises lors de notre marche.
Je ne penses pas que ça soit interdit.
(Tu verras bien si tu auras une visite de la police ou pas)

DSC_0895
Un coquelicot tout menu (Un peu effeuillé quand même)

DSC_0897
(Tu attendais un papillon ? ) J’ai attendu tant que j’ai pu et il n’est jamais venu … daidaidai !

DSC_0900
L’ivresse du soleil (Hips… à la tienne !)

DSC_0906
Petit escargot ( https://open.spotify.com/track/5qL8WoZKmcAP1A4ebN5I2P)

DSC_0911
Tentative d’évasion ou curage des dents ( J’opterai pour un narguilé naturel)

Vivement le déconfinement où je partirai plus loin me balader, loin des foules !

Journée type du confiné (pas con fini, hein ? )

Lever vers 7h avec un réveil lumineux
Étirements, massages chinois, méditation.
Préparation du petit-déjeuner.
Absorption de tartine au beurre et boisson végétale.
(Et les verbes, tu ne les utilises pas ?).
Habillage
Brossage des dents
(Heureusement oui !)
8h : Travail
Ecriture sur mon blog
Informations du jour
Mise en lien professionnelle
De temps en temps, observation du ciel et des arbres.
(Tu bayes aux corneilles quoi !)
Gestion administrative
(C’est limité quand même en ce moment)
10h : Relais avec ma femme pour s’occuper de notre fille.
Histoires et jeux.
« Bagarre » et rires.
(Je comprends mieux tes cheveux ébouriffés)
Préparation du repas.
Activités physiques.
(Cela ne peut que te faire du bien)

12h : Pause familiale avec repas.
2 petits dessins-animés pour la petite et sieste !
(Tu savoures ce moment là, je sais !)
Lecture de romans ou de revue
Détente avec un chocolat noir.
(Ton bide en prends un coup, attention)

15h : Reprise du travail
Création de contenus vidéos
Ou recherche d’idées,
De pistes de travail.
Visio avec des collègues ou ma coach.
(Ou tu joues à Kingdomino en ligne)

17h : Relais pour jouer avec ma fille.
On s’aère sur la terrasse
Ou travaille dans le potager.
(Mais dis donc, tu utilises des verbes).
Bain et pyjama… pour ma fille hein!
Préparation du repas.
Repas.
(Logique la suite quand même!)
Histoires
20h Applaudissement pour les soignants en accompagnant au balafon.
(Qui ne dure que 6 minutes, heureusement pour tes voisins).
Endormissement de la petite

21h Temps en couple
Avec série (The Crown) ou jeux.
(Enfin, c’est très aléatoire vu que votre fille s’endort entre 21h30 et 22h00)

C’est une journée type hein de la semaine. (Cela varie en fonction des rendez-vous téléphoniques ou rendez-vous visiophoniques :-D).
Le week-end, on fait plus le ménage et le potager.
On passe beaucoup de temps en famille, avec des apéroskypes avec les cousins et les grands-parents!

Au final, les journées passent vite et nous avons cette chance-là!
De tout coeur avec ceux pour qui c’est galère!
Prenez bien soin de vous!

img_1974