Un appareil auditif en grève… ou presque

Bonjour à tous, voici une histoire qui m’est arrivée ce matin avec mon appareil auditif.

7h15. Je m’étais levé tranquille. Je pris mon appareil auditif, enfonçait mon empreinte dans l’oreille et allumait l’appareil. Normalement, je devais entendre une petite musique annonçant l’ouverture du bal sonore. Mais là, rien du tout. Le néant total. J’entendais juste des sons très étouffés, très graves, qui résonnaient très loin. Pas du tout normal quoi! Je respirais doucement. Je ne m’entendais pas. Ah, mais j’étais toujours vivant c’est sûr. J’eus des doutes. Est-ce mon oreille qui avait baissé fortement ou bien juste mon appareil auditif qui faisait la grève ?  Je tentais de faire du bruit pour essayer d’entendre au détriment de ceux qui dorment non loin de moi. Rien. Et les autres ne s’étaient pas réveillés.
J’enlevais la pile de mon appareil auditif. Je soufflais dedans. Je réenclenchais tout. Rien. J’entendais à peine. Tout était très lointain. J’envisageais ma journée complètement autrement. Dans le silence, sans tentative de sortie en société pour éviter les incompréhensions.

8h00. Au petit déjeuner, j’échangeais quelques mots avec ma femme, qui me fit des signes en retour. Bizarrement, trente minutes s’étaient écoulés et j’entendais un mot sur quatre. Mais je ne comprenais rien. Juste des barbarismes. Des mots étranges venus d’une galaxie lointaine.
J’entendais mieux les sons aiguës mais le reste, des clous ! J’en devenais presque marteau. Par précaution, je changeais de pile, on ne sait jamais … mais au final,  rien !
Les voix étaient toujours aussi étouffés. Comme si la brume venait embaumer les sons de sa robe dominicale.

9h30. Mon appareil auditif daignait me laisser quelques fréquences que je pouvais discerner. Mais rien qui pouvait m’aider à échanger, ou comprendre des consignes verbales. Les gestes, c’est bon, je comprenais, je n’étais pas aveugle. Juste sourd !

10h15. Ma petite famille était partie au marché. Je me posais tranquillement avec mon smartphone. Je percevais maintenant des petits sons que je n’entendais pas depuis tôt ce matin. Oh mais dis donc, la grève toucherait-elle à sa fin ?

10h37mn et 53 secondes. J’entendais comme d’habitude.Mon appareil auditif s’était réveillée complètement. Il avait estimé que la grève avait assez durée. Par contre, je n’avais pas compris ses revendications. Un vrai mystère technocratique… euh technologique.

Avez-vous une explication cartésienne ?

Vente-dédicace « Sourd et certain » + article du Progrès

Bonjour à vous,

Voici un événement à ne pas rater si vous êtes dans le coin. (Oui, je sais, c’est demain soir, je vous l’annonce très tard pour les bloggeurs qui me suivent sur wordpress).

Vente-dédicace

Et un article du Progrès qui parle de mon livre et de mon parcours très brièvement :

dav

Vous croiserais-je donc ceux qui sont du coin ?

 

Etre un comédien sourd….

Comment je vis le théâtre en tant que sourd chez les entendants ?

Effectivement, j’ai toujours évolué lors des ateliers, des stages, des pièces de théâtre avec des entendants. Sauf une année, où nous étions deux personnes sourdes appareillées.

Cela m’a demandé un sacré travail d’écoute et d’humilité. La plupart du temps, mes collègues étaient très attentifs pour que je puisse comprendre lors du travail sur scène (impros, répétions de scènes). J’ai surtout aussi pu trouver des compagnies de théâtre très bienveillants et vigilants.

Lors des consignes, je me mettais souvent en face du prof ou pas loin. Euh, pas tout le temps car ils parlent souvent fort et distinctement. Un vrai plaisir et un vrai confort.

Dans la compagnie de théâtre dans lequel j’ai évolué un certain nombre d’année, plus précisément Le Voyageur Debout, les improvisations étaient vécus de manière très intérieurs, fortes et en prenant le temps d’être. Ce n’est pas comme les matchs d’improvisations. Cela je ne pourrai pas. J’avais tenté mais cela partait en ping-pong et c’était trop dans le challenge et la rapidité.

Puis les impros, cela se vivait aussi par le corps, les expressions du visage, les attitudes. Je pouvais avoir assez d’éléments pour ne pas tomber à côté de la plaque. Et si cela arrivait, cela n’était pas grave. Cela fait partie de la vie et on pouvait toujours rebondir.

Je vous partage une expérience très récente lors de mon dernier stage de théâtre. Nous avions fait du masque qui recouvrait la moitié du visage. Une vraie galère pour comprendre ma partenaire. J’ai dû m’appuyer sur ses intonations de voix, ses gestes et sur le scénario que nous avions construit ensemble.

Si le théâtre se vit à fond, c’est pour moi une vraie école de vie où l’on apprend à s’écouter, à être écouter, à s’exprimer et à pouvoir laisser l’autre s’exprimer.

Ce qui est pour moi essentiel quand je fais du théâtre, c’est d’avoir la possibilité de me relaxer, de lâcher-prise dans mon corps et mon esprit pour être le plus disponible à soi et aux autres. Faire du silence en soi et accueillir avec joie, avec un petit sourire intérieur ce qui advient.

Pour le comprendre vraiment, il faut le vivre et l’expérimenter sans cesse.

Le théâtre m’a permis d’aller au-delà de ma surdité, d’explorer toutes les facettes de notre humanité, car c’est un jeu et un plaisir de ressentir, goûter ce que nous ne pourrions pas faire dans la vraie vie.

 

Interview dans un autre blog

Bonjour à tous,

Je vous invite à découvrir le blog de Manuela : »Mon handicap à moi »

Elle m’interroge sur mon livre « Sourd et certain », pourquoi je l’ai écrit, ou bien : « Comment avez-vous vécu votre handicap jusqu’à aujourd’hui ? Avez-vous la sensation que les choses ont évolués ? » 

https://monhandicapamoinesevoitpas.blogspot.com/2019/03/parler-du-handicap-avec-humour-vecteur.html

Bonne lecture!

 

« Sourd et certain »

Bonjour à tous,

J’ai la joie de vous annoncer que je vais pouvoir imprimer mon livre « Sourd et Certain ». La barre des 100% a été largement dépassé (153% ce 11 février). Quand les 200% seront dépassés, je prévois d’offrir 50 exemplaires à des bibliothèques et des associations.

La campagne continue encore 14 jours et vous pouvez toujours y contribuer et à partager:

https://fr.ulule.com/vivien-laplane/

Sourd et certain
Livre sur la vie quotidienne d’un sourd avec plusieurs modes d’expressions

Je publie un livre : »Sourd et Certain »

Bonjour à tous,

J’ai le plaisir de vous annoncer que je vais publier mon livre « Sourd et Certain »,  mon recueil de textes sur la surdité, plus précisément sur la vie quotidienne d’un sourd, à partir de poèmes, témoignages etc… .

Sourd et certain
Livre sur la vie quotidienne d’un sourd avec plusieurs modes d’expressions

Il est maintenant finalisé et prêt à être imprimé. Mais je n’ai malheureusement pas le budget pour financer une grande partie des impressions. Du coup je viens de lancer une campagne de crowdfunding sur Ulule pour m’aider à financer les impressions. Je cherche à obtenir 1000€ en 20 jours donc je vais avoir besoin d’un maximum de soutiens et de partages pour atteindre cet objectif. Je vous laisse découvrir plus en détails le projet ici : https://fr.ulule.com/vivien-laplane/

N’hésitez pas à soutenir mon initiative (je propose plein de chouettes contreparties en échange des contributions ! ) et à partager le lien de ma collecte autour de vous par mail et/ou via les réseaux sociaux.

Mille mercis pour votresoutien. Je reviens vers vous sous peu pour vous partager les avancées cette nouvelle aventure !