Tarier pâtre aux aguets

Lors d’une balade, je m’étais planqué au pied d’un talus avec en hauteur un champ de sapin. J’ai attendu et observé pendant 15 minutes au soleil ! J’ai même grimpé, en équilible pour l’avoir le plus près possible !
Bref, très satisfait de cette photo.

De tout ton être

Au fil des secondes qui s’écoulent,
Les mots s’entrechoquent, coulent
Vers ton ciel chargé d’émotions.
Tes lèvres cherchent une libération.
Elles tremblent tel un ruisseau
Au gré des pluies d’orage.
Que se transforme ta rage
En un souffle d’espérance,
Faire fondre tes errances.
Ta gorge gronde, vibre
Pour chanter en équilibre.
Tes poumons semblent vouloir exploser
Tout cracher et tout déposer
Comme un méga-volcan en devenir.
Tu as une énergie folle à en rougir.
Viens déclamer sur scène tes maux
Tout ce qui vient de tes tripes, en mots.
Que ton corps devienne peinture
Et dévoile ta vraie nature.
Danse sur tes larmes de vie.
Caresse ton souffle inassouvi.

Fais le pour toi, rien que pour toi
Allez, va, ose, tu n’es pas seul !
Car il y a toi.
Tu existes !
Et tu existeras pour les autres.

Oiseaux du 28 mars

Quelques photos d’oiseaux prises ce lundi !

Merle noir femelle, devant ma fenêtre !
Voyez-vous la fauvette à tête noir, une femelle qui a une tête plutôt marron ?
Au parc non loin de chez moi
Première fois que je prends en photo un couple de rougegorge familier en plein becquée !
Un rougegorge familier peinard!