Expédition ornithologique minimale

C’était ce lundi. Il faisait grand soleil et très froid (- 2 degrés sans doute). J’étais sorti dans les bois du parc avec mon appareil photo. Le hic, c’est que j’avais des gants trop visibles avec des traits rouges et jaunes fluos, tant pis.
A peine arrivé à l’orée du bois, j’entendis pleins d’oiseaux, et vis des nuées de pinsons que je n’ai pas pu prendre en photo.

J’ai pu prendre trois photos de « meilleure qualité ». Pas pu faire mieux avec mon objectif de 300 mm.

Un troglodyte mignon ! Vous le voyez ?
Un rouge-gorge. Facile à reconnaitre !
Il me semble que c’est un bruant. Dommage je n’ai pas réussi à le voir plus près avec sa tête!

Urgent de rire

N’oublions pas de rire!
C’est la musique de l’âme.
N’oublions de rire
Même de larmes.

Même si la noirceur nous envahit,
Rions coûte que coûte
Et surtout avec d’autres personnes,
Même un inconnu pour se sauver,
Pour sauver l’humanité qui est en nous.
Rire pour libérer nos énergies refoulés.
Vite, rions, rions sans retenue
En faisant travailler nos zygomatiques.

Libérons notre spontanéité,
Laissons resurgir la simplicité
De rire, d’user de l’humour
De l’autodérision sans détour.

Vite, sourions, rions
Malgré les tracas, les souffrances.
L’un n’empêche pas l’autre.
Même si je ne te connais pas.
Je voudrais rire avec toi.
Sans appréhension, sans préjugés.
Juste pour le plaisir, juste un bonheur
Qui peut s’inviter à tout moment.
A partager sans modération.