[Projet 52-2021] #23 – Coeur

En ce samedi, pour le projet de Ma’, nous allons aborder le thème au « Coeur ».
Alors tout de suite, on s’imagine la forme du coeur, soit dans la nature, ou bien une sculpture etc…
Et bien, je vous propose le coeur d’une fleur, d’une tulipe plus exactement, avec une chenille à l’intérieur. Il y a aussi une autre bête loin du coeur, loin des yeux de la chenille !

Que nous proposent donc les autres participants pour le coeur ! CLIC

Souvenirs de Barcelos #1

Barcelos au Portugal. Pas Barcelone, hein ?
Cette ville était le but de mon voyage car j’avais été invité à une ordination sacerdotale d’un ami cap-verdien chez les Spiritains. Depuis, il est en Bolivie. Enfin, selon les dernières nouvelles que j’ai eu.
Bref, voici quelques photos!

Le coq est une légende. Et son histoire commence bien sûr par « il était une fois … » . L’animal est le symbole de la ville , de la région et de tout le Portugal. Une histoire du moyen-âge, de croyance et de miracle, de pèlerinage et d’intérêt économique.

Un Galicien- originaire de la Galice, la province espagnole qui jouxte le nord du Portugal – fut accusé d’un curieux crime qui terrorisait les villageois de Barcelos. L’étranger est un coupable désigné.

Il eut beau protester il fut condamner à la pendaison. Mais alors que le juge et les notables s’apprêtaient à banqueter pour avoir résolu la question, d’un fort joli coq rôti, le Galicien jura une fois de plus n’y être pour rien.

« Je suis aussi innocent que ce coq chantera au moment de ma mort » clama l’homme qui se rendait en pèlerinage à Compostelle.

À la surprise générale, le coq pourtant prêt à être dévoré, se mit sur ses pattes et chanta

Le Galicien fut libéré et il reprit le chemin vers sa terre natale.

Plus tard il fit construire le calvaire du coq afin de remercier le volatile qui l’avait sauvé. Cette croix médiévale est conservée au musée archéologique de Barcelos.

Avouez qu’impliquer un Galicien en route vers Saint Jacques de Compostelle, était le bon miracle pour lancer et développer les pèlerinages en terre lusitanienne.

Le coq représente Barcelos. C’est l’une des figurines les plus connues de l’artisanat typique de la région.

Comme cette ville est très riche de détails. Je partagerai avec vous d’autres détails jeudi prochain!
J’espère que cette courte visite vous a plus !

[Projet 52-2021] #22 – Au marché

Bonjour tout le monde, en ce samedi, pour le projet de Ma’, nous allons « au marché« . Thème donc du jour. Nous pourrions aller marcher devant des étals de fruits et légumes. Y a bien aussi des étals de produits locaux comme le miel, les huiles essentiels. Des stands de fleurs, de pains bios, et même des produits électro-ménagers et des vêtements.
On évite de se faire marcher dessus, en esquivant les cannes des mémés ou des boiteux, ou les poussettes et les caddies (j’en ai une).
Pour ma part, j’ai souhaité vous montrer un détail d’un marché du monde, organisé lors d’un festival interculturel au sein de ma ville : « Vents du monde« . (C’était il a 4 ans exactement)

Comment les autres participants ont illustré leur Marché ? CLIC !

Juste un instant

Accordez-moi juste un instant
Le temps d’un printemps
Pour s’en aller sifflotant
Sur les chemins inexistants.

Accordez-moi une seconde
Le temps qui abonde
Pour partir en ronde
Vers les terres burgondes.

Accordez-moi une minute
Le temps d’une lutte
Pour filer à l’azimut
Et jouer de la flûte.

Accordez-moi une heure
Le temps d’un labeur
Pour errer avec coeur
Vers les hauteurs.

Accordez-moi une journée
Le temps de discerner
Pour méditer et jeûner
Vers des contrées déchainées.

Accordez-moi un mois
Le temps d’un tournoi
De rêves pleins d’émois
Sur les chemins finnois.

Accordez-moi une année
Le temps de glaner
Des rencontres spontanées
Sur la mer méditerranée.

Accordez-moi une vie
le temps de rire à l’envie
Pour semer sur les parvis
de toute la Scandinavie.

Ne m’accordez rien au final.
Ne rien attendre et faire l’original,
Fuir la norme, le doctrinal.
Oser être singulier et marginal.

Copyright Vivien Laplane. 31 mai 2021 à 13h30 !

[Projet 52-2021] #21 – Dans les environs

Bonjour tout le monde, en ce samedi ensoleillé et doux, pour le projet de Ma’, nous allons chercher une photo « Dans les environs ». Oui, dans les environs, c’est bien le thème. Dans le coin, pas loin de la maison. Une approximation dans les kilomètres je suppose. C’est à peu près autour dans un rayon atteignable à pied, à vélo ou en voiture à courte distance.
Nous envierons sans doute nos voisins mais peu importe, ce qui compte, c’est vous montrer ce qui existe dans les environs de chez moi. Certes y a Lyon mais y a mieux plus près. Et je préfère nettement la campagne.
Voici un petit coin de nature et patrimoine historique avec les aqueducs du Gier.

Et les environs des autres participants, comment sont-ils ?