9 blogs à découvrir

Bonjour tout le monde, je souhaite partager avec vous 9 blogs à découvrir. Pourquoi 9 ? Parce que la mise en page est plus facile et plus agréable 😀 !

Bref, voici 9 blogs qui méritent d’être connus allant de la photo notamment, mais aussi très divers et variés sur des réflexions autour de l’hypersensibilité, et de la cuisine. Je sais, je m’intéresse à beaucoup de sujet.
Pour les découvrir, cliquez sur l’image :-).

Voyage au coeur des plumages
Des chouettes photos d’oiseaux, essentiellement !

Du côté du Teich
Avec Marion B. avec des belles photos de la région bordelaise.
La maman fière
Blog sur la maternité, la parentalité
Et témoignages de vie d’une maman
Les Saveurs en Folie
Blog de recettes de cuisine simple, bien sympathiques et originales.

Plumes, pointes, palettes et partitions
Blog artistique de Lisa Scaparetti

Lune démasqué
Blog de témoignages et de psychologie.

Flanel, le chat voyageur
Un blog de voyages vu à travers les yeux d’un chat 😀

Alexandros Stamatiou Photos
Le monde, en photos, vu par un Crétois

Crevette de Mars
Blogueuse ayant une IMC, très bavarde, faisant part de son expérience au quotidien.

Alors les connaissiez-vous tous ?
Et vous ? Qui pourriez-vous me faire découvrir ?
Pour l’instant, je connais peu de bloggeurs dans le champ du handicap et même dans le champ du social. Ou bien, je cherche mal! Je suis donc preneur !

Chroniques d’un éducateur #10 Quand vient la nuit (conte)

Il était une fois… deux fois, plusieurs fois même, un évènement invisible de tous se produisait dans la chambre de Gaspard. Gaspard était un jeune homme tétraplégique et qui ne parlait pas. Il était fin et musclé, et son visage était doux, serein.
Il souriait au moindre présence d’un soignant ou d’un éducateur qui faisait de l’humour.
Chaque soir, quand il fut couché sur le ventre, sans drap selon ses habitudes, il écoutait au loin le couloir s’échapper les pas de la personne qui l’a mise au lit. Les lumières s’éteignaient à part une veilleuse rouge, signe d’une présence urgente si besoin. Il respirait tout doucement, paisible. Il fit un grand sourire, heureux du tour qu’il joue au monde.
Il ferma ses yeux, puis se redressa grâce à ses bras. Il s’assit et fit des abdos puis des étirements. Il prit la télécommande sur la table de nuit et alluma la télévision. Sans le son pour ne pas éveiller les soupçons.
Il savait que le veilleur ne passerait que dans 45 minutes lors de son tour.
Mais ce soir, il allait vivre un moment le plus magique qu’il soit. Beaucoup plus que les autres soirs.
Assez suffisant pour s’échapper dans son univers. Il s’envola vers la télévision puis fut aspiré.
Il atterrit au milieu d’une arène immense, plus grand que le Colisée, illuminée par des centaines de projecteurs.
Les gradins étaient remplis de gens de tout handicap.
Des sourds dansaiet au son de la musique.
Des aveugles envoyaient des boules de peinture au milieu de l’arêne.
Des paraplégiques qui fit la hola des milliers de fois.
Toute différence n’était pas un problème. Tout le monde fit la fête.
Gaspard, lui, c’était le chef d’orchestre de tout ce monde pour ce soir.
Au dessus de lui, un énorme écran lui indiquait le temps qui lui restait.
Mais le temps était infini pour lui. Chaque seconde durait une heure.
Il allait pouvoir en profiter au maximum et ce soir, c’était son heure de gloire.
Il avait son moment pour mettre sa passion à fond.
Des voix s’élèverent pendant qu’il lèvait sa main gauche.
Puis des tambours, des trompettes.
Une splendide harmonie remplit l’arêne et fit vibrer le sol.
Gaspard avait les larmes aux yeux. De joie. De jubilation.
Les minutes s’écoulaient délicieusement.
Puis vint le temps de partir.
Il salua, remercia en envoyant des baisers.
Silence. Tourbillon.
Il revint au lit, sur le ventre, les yeux fermés, le sourire aux lèvres.
Une porte s’ouvrit.
Le veilleur regardait discrètement et s’étonna toujours de voir Gaspard endormi, avec un visage lumineux.
Gaspard goûtait chaque nuit pour mieux vivre ses journées dans son fauteuil électrique.

FIN

Tu peux être fier

Tu peux être fier de ce que tu es
Ce n’est pas de l’égocentrisme
C’est de l’affirmation de soi
Pour ancrer ta confiance dans ce que tu es.
Tu peux être fier dans tout ce que tu as vécu,
Dans les victoires, petites ou grandes.
Peu importe les regards des autres,
Peu importe les attaques verbales, les mots durs,
Tu peux être fier d’avoir dit non
Quand on respectait pas tes valeurs ou ton corps.
Tu peux être fier quand tu t’es relevé
Après un échec, un deuil, une mauvaise expérience.
Tu peux être fier de ta joie qui rayonne,
De ton rire qui nous désarçonne,
De ton sourire malicieux qui nous cueille,
De ton humour qui relativise tout handicap.
Tu peux être fier des réussites que tu as pu vivre
Même si les autres ne le voient pas.
Tu as le droit d’être fier,
Une fierté qui n’écrase pas l’autre.
Tu peux être fier car tu sais être bienveillant.
Et surtout tu oses être toi-même
Et de ne pas essayer d’être comme les autres.
Tu peux être fier car tu nous apprends à être fier,
A reconnaitre notre authenticité à travers la tienne.
Et lors tes coups de blues, tes coups de mous,
N’oublie pas cette fierté que tu as et que tu as eu.
Et tout ce que tu as pu vivre.


Texte ecrit suite un remplacement dans un foyer d’accueil médicalisé, après des soins avec un jeune très dépendant mais souriant, avec beaucoup d’humour.

C’est ainsi

C’est ainsi qu’il voudrait jouer.

Jouer avec ses mains sans danger

Prendre des risques en rêvant

Et créer en grandissant, s’élevant

Pour atteindre une joie jubilatoire.

Je vis. Ce n’est pas rédhibitoire.

C’est ainsi qu’il voudrait courir.

Courir avec ses jambes tordues

Sans risquer de tomber et souffrir,

Sous des regards détendus. 

Dylan est son nom à vie

Déjà connoté loin des envies.

Il voudrait bien s’appeler autrement

Pour fuir des préjugés, des gens

Qui ne veulent pas accepter la différence.

C’est ainsi qu’il voudrait chanter.

Chanter avec ses logorrhées

Et ses bruits de bouche courbée.

C’est ainsi qu’on voudrait le regarder.

Le regarder à travers ses yeux.

Et son sourire malicieux

Je respire. C’est une nécessité.

C’est ainsi qu’il voudrait faire de la musique.

Composer dans sa tête et diriger

Si on lui donne des outils basiques

Pour ne plus être déranger.

Ne baissez pas les bras.

Continuez, persévérer.

Je vaux la peine d’être aimé.

Merci. Tout le temps je vous le dirai.

Texte écrit en 2014. Copyright VL 🙂

T’es sourd ou quoi ? – SEEPH

Après InVersion, Talentéo est fier de diffuser la web série « T’es sourd ou quoi ? » à l’occasion de la #SEEPH2019 !

Un projet co-écrit, co-produit, co-imaginé et coloré par L’Agence T by Talentéo et Vivien Laplane alias Vivien Apprendre à écouter

A découvrir sans plus tarder !

1er forum Handicap et enfance à Mornant (69)

Quel est mon projet avec eux ?
Je les soutiens dans le comité de pilotage puis j’interviens en tant que acteur et auteur. Je tiendrai un stand pour mon livre et je jouerai en exclusivité ma future pièce de théâtre sur la surdité le matin à 11h15 !
Un sacré projet en vue avec une équipe de feu!

71498056_2165501853555761_2310505127494025216_n

Je vous invite à découvrir au près cet événement sur cette page : https://www.facebook.com/events/462190444382177/

Découverte #3 – Les handipreneurs

Les handipreneurs est une plate-forme pour soutenir financièrement des entrepreneurs en situation d’handicap. C’est favoriser leur dynamique, leur création d’activité à travers un mécénat collaboratif de dons.

logo

Ces handipreneurs viennent de toute la France et j’en fait partie. Vous pouvez y contribuer à partir de 10 euros et vous aurez une déduction fiscale car la plate-forme a été reconnue d’utilisé publique. Venez donc nous soutenir !

Pour ma conférence-théâtralisée « Au secours, j’ai un collègue sourd« , c’est soutenir la tenue des conférences-théâtralisées et plus précisément financer l’accessibilité de ces conférences en faisant appel à un interprète en langue des signes, un codeur LPC et à un transcripteur écrit. logo-final.jpg

Venez donc découvrir les différents projets.

Il y a aussi une autre association qui regroupe des entrepreneurs handicaps, avec des bénévoles experts qui accompagnent les futurs créateurs dans leurs démarches, c’est H’up.

logo-h-up-1.jpg

Très bonne découverte à vous !

Découverte #2 – handisport

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je souhaite vous parler du Handisport. Pourquoi ? Parce que j’ai eu l’occasion de le pratiquer de manière occasionnelle, avec Sport2job.

Et parce que c’est la semaine du handisport, avec en ce moment le championnat du monde para ski alpin ! Allez les bleus!

Je suis reste toujours époustouflé par les sportifs qui le pratique. Je pense particulièrement à ceux qui font du rugby fauteuil, du volley assis, du saut en longueur, du foot en béquilles, du cécifoot. Il me faudra continuer encore pleins de pages comme ça.

Nous devrions découvrir encore plus ces sports en dehors des jeux paralympiques. J’ai eu la chance de pouvoir rencontrer certains de ces sportifs qui jonglent entre leur passion et leur métier.

Cela permet encore plus de briser les préjugés et de voir le handicap autrement. De démontrer que les limites visibles ou invisibles ne sont pas un frein à nos ambitions sportives, culturelles, artistiques et même professionnels.

Si vous souhaitez encore plus de renseignements, voici un média,  handisport TV,  que vous pouvez suivre de manière assidue, entre autres, car ils existent bien sûr d’autres associations, structures, personnes qui œuvrent beaucoup dans ce domaine comme Coeur Handisport

Des noms de sportifs à découvrir ? Y en a beaucoup :-D, je vous invite à aller sur le site Handisport.org pour les découvrir!

Au plaisir d’échanger avec vous sur cette thématique!