Un an pour mon blog « Apprendre à écouter »

Bonjour à tous,

Je vous annonce que mon deuxième blog « apprendre à écouter » fête son premier anniversaire.

Vous voulez en savoir plus sur ses stats, vous pouvez aller sur cette page:

https://apprendreaecouter.com/2016/02/22/un-an-deja-des-stats/

Très bonne soirée à vous et très bientôt pour les prochaines photos,

50 000 vues

Bonjour à tous,

Je n’ai pas eu de petits lutins mais je vous transmets quand même des statistiques car mon blog vient de dépasser 50 000 vues.

  • 997 articles sans compter ce billet!
  • 20 950  visiteurs.
  • Un maximum de 1363 vues le 11 septembre 2015.
  • 248 abonnés (500 abonnés avant 2016?)

Les  textes et photos les plus lus et vus (Je ne compte pas les textes liés aux événements tragiques de 2015)

Le top 5 des commentateurs:

110 pays en 2015

Stats 2015 pays

Merci à chacun et chacune pour votre fidélité et avec un grand plaisir de continuer à vous partager mes photos, surtout des photos et spécialement des oiseaux cette année!

 

Suppression de mon ancien blog / Old blog out

Bonjour à tous,

Je voulais vous informer que j’ai supprimé mon ancien blog : lesouffleurdemots.wordpress.com puisque je l’alimentais plus. Pour ceux qui y  étaient abonnés récemment, vous pouvez vous réabonner à mon site actuel.
Comme ça, c’est plus visible pour moi et pour vous. Cela vous évite de consulter un blog inactif!

Au plaisir de continuer à vous partager mes photos et de vous lire,

Bon courage pour la reprise pour ceux qui étaient en vacances!

 

Votre Serviteur Le souffleur de mots!

………………………………………

Hello everyone,

I wanted to inform you that I deleted my old blog: lesouffleurdemots.wordpress.com since I’not utilise more. For those who were recently subscriber , you can subscribe again to my current site. Like that, it is more visible for me and for you. This prevents you consult an inactive blog !

Hope to continue to share with you my photos and read ,

Good luck for the recovery for those who were on holidays!

(Désolé pour l’anglais pourri, j’ai utilisé le google translate!!!)

(Sorry for English rotten, I used the google translate !!!)

Vallée en Barret

Bien qu’il faisait lourd et orageux, nous avons choisi de découvrir une partie de la vallée du Garon, la vallée en Barret au sud de Chaponost. Au fond, au peut essayer d’apercevoir Brignais.

DSC_0014_01

La porte du jardin secret est tombé en ruine et le mystère y réside malgré tout.

DSC_0005

Une partie des aqueducs du Gier. Je vous en parlerai plus détail dans un prochain article, promis.

DSC_0006

DSC_0007

 

Fleur de sureau ? Fleur de chaispastruc ?

DSC_0009

DSC_0010

Une belle prairie aux fleurs blanches.

 

DSC_0011

ET voici le Garon, où j’étais un peu en déséquilibre sur une pente bouseuse !

DSC_0012

Flash info positif

Aujourd’hui, plusieurs évènements ont eu lieu dans des lieux insoupçonnables.

En Irak, à Erbil, Une mère de famille yézidi a crié sa souffrance et à tout de suite appelé à la prière pour ses persécuteurs. Elle a appelé à ne pas se venger malgré la haine qui peut ressurgir à tout instant. Toute une communauté s’est rassemblé dans le silence pour la paix dans leur pays, pour qu’ils puissent retrouver leurs maisons, leurs boulots.

En Tunisie, une famille musulmane a invité pour l’Aid el kébir ses voisins chrétiens et juifs. Des rires et des chants ont fusé dans tout le quartier.

En Centrafrique, Des anti-balakas ont baissé les armes face à des jeunes chrétiens qui protégeaient des musulmans dans une église.

En Ukraine, un rebelle a tenté de renouer le dialogue sur le front de la guerre civile. Trois heure sans coups de feu ont été accueilli avec soulagements, permettant un peu de répit aux habitants de Donetsk.

En Ouzbékistan, un patron d’une usine a organisé un repas festif avec ses ouvriers et leurs familles.

Au Mexique, à Ciudad Juarez, un mafieux de la drogue a demandé pardon aux familles des victimes et s’est rendue à la justice. Il a donné tous ses biens en faveur de la protection des enfants.

A Paris, dans le métro n°13, toute une rame de métro s’est mise à chanter avec un joueur d’accordéoniste : « Je ne regrette rien » d’Edith Piaf.

Aux Etats-Unis, dans l’Etat de Kansas, lors d’une manifestation, une caissière a pris la parole au micro et a proposé des solutions au lieu d’accuser les responsables.

Partout dans le monde, chacun, devant son ordinateur, s’est mis à rêver et à établir des projets de dialogue, de fraternité.

Ensemble, essayons malgré tout, de construire des liens de coopération, de partenariat pour améliorer les conditions de vie chacun.

Essayons et soyons source de propositions sans accuser au risque de braquer l’autre dans ses retranchements.
Tous les faits réels sont fictives mais elles peuvent exister et sont souvent inspirés de faits réels ( indiqué en italique)

Le temps du chômage

Me voici donc au chômage.

Ayant fini ma formation, j’entame mes recherches de poste.

Voici le début d’une longue marche sans savoir quand sera le prochain carrefour, signe d’un nouveau horizon d’emploi.

Même si l’on s’est préparé, ce n’est jamais facile.

Recherche de structures, envoi de candidatures spontanées.

Recherche d’offres d’emploi sur les sites spécialisés, envoi d’une lettre de motivation et d’un CV.

Activation de réseau. Semer, sans cesse semer parfois dans le vide.

Pour l’instant, je n’ai eu que des réponses négatives. C’est normal au début. On ne pourra jamais s’habituer surtout quand on est pas pris sur un poste qu’on a postulé.

Pour ma part, j’essaie de mettre en place une hygiène de vie. Le matin, envoi de candidatures et prises de rendez-vous avec des professionnels. L’après-midi, activités, détentes.

Il est pour moi essentiel de se faire entourer. Essentiel de ne pas rester seul. Je sais que ce n’est pas simple car il y a une part de honte de ne pas travailler, de ne pas ramener de sous à la maison, de ne pas être utile, de ne pas avoir sa place dans la société.

Dans mes activités, je fais surtout du bénévolat. Là, cela peut être gratifiant en attendant de s’épanouir dans un boulot. C’est important aussi de se faire du bien en allant voir des amis, comme des oasis ou des aires d’autoroute quand il n’y a pas de sortie possible.

Il faut réussir à se vendre, à se rendre disponible, à prouver que l’on est fait pour ce poste. Et prendre garde à la chute quand la désillusion arrive.

Alors, je souhaite du bon courage pour ceux qui sont en recherche d’emploi et qui galèrent. Et de toujours croire en eux, de toujours se faire confiance même si ce n’est pas facile tous les jours.

Hasta la vista !

 

Un projet de vie?

_DSC0151

 

Un projet de vie ?

J’ai l’impression que c’est un concept de professionnel. En soi-même, il me semble qu’on ne se pose pas cette question. C’est une question de culture et de milieu de vie, d’éducation.

Peut-on avoir un projet de vie quand nous sommes ballotés par la vie, quand on la subit. Je pense à certaines personnes qui sont dans la précarité ou bien, vivent des situations difficiles (ou pas).

Réfléchir à un projet de vie ? Ce n’est pas donné à tout le monde. Peut-être qu’on se le fait inconsciemment. Déjà enfant, nous le faisons : « Quand je serai grand, je serai maitresse ».

Mais c’est quoi exactement un projet de vie ? C’est se donner un but dans sa vie et se donner les moyens pour y arriver. C’est se sentir acteur de sa vie et que l’on peut influer sur notre avenir sur le présent. C’est pouvoir envisager ce que sera nos lendemains ? On les souhaite tout confort, ou bien être assisté, indépendant, être fonctionnaire ou non, être à la campagne ou en ville ?

Dans le cadre de l’accompagnement des personnes, comment faire en sorte que leur projet de vie soit la leur et qu’il ne soit pas plaqué sur nos attentes inconscientes ?

Un projet de vie, cela demande de la réflexion, de se connaitre et de connaitre un peu le monde qui nous entoure.

Est-ce un luxe de prendre le temps de savoir qu’elle est exactement notre projet de vie ?

Je dirais qu’elle est essentielle pour chacun si nous voulons nous épanouir dans un contexte qui nous convienne le mieux.

Je vous souhaite de prendre le temps et que vous puissiez réaliser vos projets, et pour ceux qui accompagnent des personnes, du courage et de la patience.