Et si on essayait ?

Dis, si on essayait de s’écouter, juste un instant
En mettant de côté ses préjugés, ses peurs.

Pas facile déjà, ça s’apprend. Faut déjà se connaitre.
Puis nous avons aussi tous et toutes des façons de comprendre.

Bien sûr, on peut toujours essayer de se respecter, de respecter l’autre
De faire un effort pour ne pas assouvir ses instincts primaires.

Fait attention au vocabulaire quand même. L’un peut se sentir attaqué
Ou bien c’est incompréhensible pour l’autre
.
Essayons de se comprendre alors, d’aller à la rencontre de l’autre
Et mettre de côté ses convictions, ses valeurs durs comme le roc.

Ce n’est pas simple, tu penses bien en fonction des expériences de chacun.
En fonction des rencontres qu’ils font, cela leur confirme ou pas
leur façon de voir la vie.

Et si on essayait de faire un effort quand même, de reconnaître l’autre
dans ce qu’il est, avec ses souffrances, ses joies, ses valeurs.

Tu voudrais reconnaître une personne qui serait raciste ? xénophobe ?  homophobe ?
antisocial ? psychopathe?  intégriste ? Ceux qui bafouent la dignité humaine et la nature ?

C’est difficile d’essayer, j’avoue ! Mais c’est ça aimer l’homme, dans ce qu’il a de plus beau et ce qu’il a de plus mauvais. On peut essayer l’autre de faire prendre conscience que la vie a un autre sens que l’irrespect, l’immoral, la recherche de profit, de vouloir vivre ses pulsions.

T’en demandes beaucoup quand même. Tout dépend aussi de notre éducation, dans quel environnement tu as été élevé, de notre histoire, de notre culture.

Je sais bien, on n’est pas sorti de l’auberge avec tous ces diversités. Cela demande de réfléchir à notre condition humaine et de savoir prendre le temps de poser les bonnes questions comme : Qui suis-je ? Quel sens a ma vie ? Quels sont mes priorités ? Suis-je heureux ?

Nombreuses personnes ne se posent pas ces questions parce que ce n’est pas leurs priorités ou bien n’ont pas appris à connaitre leurs besoins, à savoir s’écouter et savoir écouter son environnement (l’homme et la nature).

Je sais bien tout ça. Après il y a souvent un écart entre ce que l’on sait et que ce l’on vit. C’est la notion de la cohérence. C’est pouvoir être aligné entre ce que je pense, ce que je dis et ce que je fais. Et si on essayait de mettre en pratique ? De passer à l’action ?

T’en demandes beaucoup, tu sais ? Tu abordes la question du courage et de la confiance en soi et aux autres. Comment peux-tu écouter l’autre si toi-même tu ne t’écoutes pas ? 
Comment peux-tu être disponible à l’autre si toi-même tu fuis tes besoins, tes angoisses ?

Attends, c’est moi qui pose les questions. Chaque chose en son temps. Est-ce qu’on peut essayer quand même de se poser, de s’asseoir autour d’un verre ?

Jusque là, ce n’est pas compliqué. Enfin, presque si on n’a pas la bougeotte. Se poser n’est pas donné à tout le monde. Etre dans l’instant T, c’est tout un art. L’un peut se sentir mal à l’aise avec ses représentations, ses peurs. L’autre voit avoir milles questions dans sa tête, penser à tout ce qu’il doit faire. 

Bien, essayons de ne pas réagir au quart de tour et voir les tenants et aboutissants. Je veux dire par là mieux connaitre le contexte, de comprendre ce qu’il s’est passé pour qu’on en arrive là. Et de s’entendre sur les mots qui peuvent nous heurter.

L’écoute, ce n’est pas simple tu sais. Cela s’apprend. Bien sûr que le monde gagnerait à se respecter, à reconnaître l’autre dans sa différence, à ne pas se juger ni juger l’autre même si c’est plus fort que soi.

C’est un idéal bien sûr. Certains pourraient croire que nous faisons un déni de réalité, que nous sommes dans un monde de bisounours. Et pourtant, je suis bien lucide sur la cruauté de certains hommes et femmes, des souffrances de certaines populations, des horreurs commises par des états totalitaires, de la complexité des relations qui se jouent entre pays, entre régions et entre personnes. Mais essayons quand même d’y croire et d’agir pour le meilleur.

Même si les signaux ne sont pas bons, et que nous sommes envahis par de mauvaises nouvelles, oui on peut quand même essayer de se révolter, et d’agir selon nos valeurs d’intégrité, de respect, de solidarité, de non-violence, de bienveillance.

Essayons avec les moyens du bord, avec ce que nous pouvons faire avec nos limites et nos forces. Essayons de partager ce que nous sommes sans convaincre, juste témoigner et d’être en cohérence entre notre être et nos actes. J’essaye de continuer à croire, de regarder ce qui se construit, de regarder les choses positives sans renier les difficultés.

Oui, essayer, c’est déjà faire un premier pas vers l’autre et vers soi-même ! Essayer, c’est déjà commencer à s’ouvrir l’esprit, la raison et le coeur.

Allez, essayons de prendre le temps de lire,d’écouter, de prendre de la distance, d’apprendre, de respirer et pleins d’autres choses. D’être soi et vivre !

 

DSC_0183

 

 

De l’importance des tags / Keysword’s important

Bonjour à chacun et chacune,

Je voulais faire un petit point avec vous mes chères et chers ami.es bloggeur.ses.
Quand je fais des recherches dans le lecteur wordpress, j’apprécie de trouver des articles car des mots-clés (étiquettes pour WordPress) ont été ajoutés.
Par exemple, demain, je ferai comme tous les mardis maintenant, une compilation de photos sur un thème (je ne sais pas encore :-D). La dernière fois, j’a galéré pour trouver des photos car les mots-clés ne suffisaient pas puisque certains d’entre vous n’en mettent pas ou très peu.
Quand vous faites des recherches sur internet, vous êtes bien content de trouver des articles parce qu’ils ont bien été classés, répertoriés, nommés.

Bref, s’il vous plait, prenez 17 secondes pour mettre vos mots-clés qui décrivent votre article ou photo.  Plus vous êtes précis, plus nous pourrons vous retrouver facilement.

Allez, je vous mets au travail pour demain car j’ai trouvé le thème de ma compilation :
Fruits !

Un peu de lecture, je vous mets un article sur les mots-clés :
https://openclassrooms.com/fr/courses/951117-ameliorez-la-visibilite-de-votre-site-grace-au-referencement/949650-limportance-des-mots-cles

 

Je suis…, et alors ?

Halte à l’intolérance.
Au vu de l’actualité, j’ai souhaité réagir.
J’ai appris que tu es gay, et alors ?
J’ai appris que tu as un handicap, et alors ?
Tu cumules les deux ,et alors ?
Je vois que tu es un exilé, et alors ?
Je vois que tu es une femme, et alors?
Qui suis-je donc pour te juger, te critiquer ?
Qui suis-je pour ne pas te laisser vivre comme il te semble?
Ce qui m’importe, c’est que tu sois toi-même.
Ce qui m’importe, c’est que tu puisses rayonner.
Ce qui m’importe, c’est que tu sois vrai.
Et si cela ne me plait pas ? C’est mon problème et je n’ai pas le droit de restreindre ta liberté.
Il y a bien sûr des limites, évidemment, je suis humain.
Je ne supporte pas l’incivilité, l’irrespect, l’injustice, l’intolérance.
Ne pas tolérer l’intolérance, est-ce de l’intolérance ?
Pas simple de vivre dans des paradoxes, n’est-ce pas ?
S’exprimer, oui mais dans le respect, toujours de l’autre.
Le respect des choix qui sont constructifs, ne détruisent pas l’homme ni la nature. (tout est lié).
Remettons vraiment l’éducation au centre de notre vie. L’éducation au respect, à l’altruisme, à la bienveillance, à la coopération.
Je veux y croire vraiment au vu des initiatives locales, régionales.
Agissons selon nos moyens, nos capacités.

Osons être entier, osons être et aller contre vents et marées !

Rimes engagés

Murmures du désert

Un silence tout fier

Se faufilant dans la poussière

De sable et de pierre.

Complainte d’une forêt

Où les arbres créent

Une énergie à libérer

Pour une humanité délurée.

Plainte de l’océan

Tout en digerant

Les plastiques mécréants.

Vite de l’oxygène

Ne renions pas nos gênes

Pour une vraie vie humaine.

2 ans déjà / 2 years already

WordPress.com m’informe que cela fait 2 ans que j’ai crée ce blog. Le temps passe bien vite!

J’ai écrit depuis 1084 articles dont la plupart des photos et des textes.

J’ai reçu 23 753 visiteurs avec 57 836 vues.

271 abonnés wordpress et 634 abonnés facebook.

Ceux qui laissent le plus de commentaires (les plus bavards):

 

Répartis dans 138 pays!

Pays 2014-2016

 

Un grand MERCI pour vos visites, vos commentaires (ou pas).

L’aventure continue bien sûr!

Une photo contre le cancer

Quelques mois auparavant, certains d’entre-nous ont répondu à un chouette projet de Bernadette (Cliquez sur le lien pour accéder au projet).

J’y ai contribué en donnant une de mes photos et c’est avec plaisir que je vous partage cet événement:

 

Voici la très belle carte des donateurs. Sauriez-vous reconnaître votre serviteur Le souffleur de mots ? Pour ceux qui connaisse mon nom de famille. C’est simple.

Un grand bravo à Bernadette pour son idée et ce n’est pas encore fini.

Merci aux photographes qui soutiennent la cause, merci pour tous les malades et leurs familles, merci pour le personnel médical.

Si vous passez sur Lyon, n’hésitez pas à me contacter en privé si vous cherchez un logement au cas où!

50 000 vues

Bonjour à tous,

Je n’ai pas eu de petits lutins mais je vous transmets quand même des statistiques car mon blog vient de dépasser 50 000 vues.

  • 997 articles sans compter ce billet!
  • 20 950  visiteurs.
  • Un maximum de 1363 vues le 11 septembre 2015.
  • 248 abonnés (500 abonnés avant 2016?)

Les  textes et photos les plus lus et vus (Je ne compte pas les textes liés aux événements tragiques de 2015)

Le top 5 des commentateurs:

110 pays en 2015

Stats 2015 pays

Merci à chacun et chacune pour votre fidélité et avec un grand plaisir de continuer à vous partager mes photos, surtout des photos et spécialement des oiseaux cette année!