Paris, tu resteras à jamais debout

DSC_0175

J’ai mal. Et je ne veux pas avoir peur.

Je ne veux pas connaître les noms des terroristes

Pour ne pas que des insensés s’identifient à eux

Et les prennent pour des héros, des martyrs.

Je souhaite surtout penser aux victimes, à chacun

puis aux familles touchées par le deuil, par l’innommable.

Y  a pas de mots pour décrire et pourtant il me faut parler.

La parole me libère en essayant d’être le plus juste possible.

En essayant de ne pas faire d’amalgames, ni de généralisations.

Paris, j’ai mal et j’ai pensé à mes proches. Au sens de l’humanité.

Non, la haine n’aura pas le dernier mot et je ne veux pas me tromper de colère.

Je souhaite à chacun de ne pas céder et de croire malgré tout à l’amour

Et d’espérer contre tout, avec force. Douleur et révolte.

Paris comme le reste du de l’humanité,

Toujours vous resterez debout dans l’adversité.

 

Un autre texte riche à lire : La nuit parisienne de Célia Carpaye

De passage – Blog en pause

Des Urgences – Convalescence .

Le temps d’une sortie, je profite d’internet pour vous saluer.

Vous ressortir une photo que j’aime beaucoup

Emergencies - Convalescence .

Time for an exit , I use the internet to greet you.

You highlight a picture that I love

DSC_0045

Le temps que je me retape et revienne avec de nouvelles photos.

DSC_0155

Merci d’avance pour vos soutiens

Thank you in advance for your support

 

30 000 vues / 30 000 views / 30 000 vistas

Et c’est Catherine qui a fait dépasser la barre des 30 000 vues sur mon blog.

Merci à chacun d’entre-vous pour votre fidélité.

DSC_0010

Oeuvre de JACE avec ses gouzous aux Buttes-Chaumont

Pour fêter ça, je vous offre un poème que j’ai écrit sur mon autre blog : Un sourd aime entendre ….

Hasta la vista…

 

 

Un an déjà / One year ever / Un año

Selon WordPress, cela fait un an que le blog existe. Le temps passe vite.

Que dire donc ? Merci ? Sûrement mais classique. Un long discours pompeux et barbant ? Ce n’est pas mon genre.

Juste que je continuerai à me faire plaisir et à vous faire plaisir en partageant ma passion de la photo et des mots.

Je ne me lasse pas de vous lire et surtout de partager avec vous.

Ainsi la vie continue….

Voici quelques statistiques avec 12 000 visiteurs environ!

Un an

Un colis Blue Edel swap est arrivé

En rentrant du boulot, je trouve un joli paquet bien beau, bien scotché. Je regarde l’adresse. Bigre, la honte. Je ne voyais pas qui c’était. la plupart d’entre-nous avons des surnoms, n’est-ce pas?

C’est ainsi que se révèle au grand jour la superbe idée de Blueedel et un grand merci.

Bref, je m’empare d’un couteau bien coupant pour enlever délicatement (enfin presque) le scotch. Et hop, je n’ai pas eu de peur bleu et je ne me suis fait pas de bleu avec mon couteau. (Trop facile, je sais).

Bon voici donc en photo le contenu de mon super paquet tout en bleu envoyé par les Sérénissimes Sév & Oth67 (Hé oui, un fameux couple inspiré, génial):

DSC_0138

Le petit poème, en guise de parchemin, est un bijou humoristique, avec un grand rire que j’ai partagé avec ma petite femme.

Petite précision, pour le nez rouge, ce n’est surtout pas le cirque pour moi 😉 roooh là là là! C’est surtout du clown de théâtre. Pas du tout le même dynamique, ni le même esprit (D’ailleurs, j’ai écrit des textes dessus, je crois bien. Un grand merci tout de même pour ce nez que j’espère remettre rapidement pour mon plus grand bonheur et pour les autres. Peut-être une vidéo ?

Et c’est ainsi que cela me motive encore plus pour finir mon paquet, que je remplis avec jubilation….

Je trouve cette idée géniale pour savoir accueillir l’inattendu à tout instant!

 

 

Tag  » La liste de Rachel » ou « Liste de Ross »

Bref, j’ai été tagué par ce bougre de Stéphane pour établir une fameuse liste de 5 célébrités initiés par Blueedel, et de Biancat. Parait que c’est 5 comédiennes mais je choisis 5 célébrités, cela sera plus facile pour moi à cause de ma faible culture télévisuelle et cinématographique.  Attention, messieurs, aux regards jaloux de vos femmes!

Bon, voici donc les 5 femmes nommées (et non nominées, c’est pas français! 😉 ):

Isabelle Carré

Une actrice que j’ai bien aimé dans le film « Se souvenir de belles choses »

 

Leila Bekhti

Une autre actrice que j’ai apprécié dans « La source nes femmes »

 

Mademoiselle …. (Ouais je triche un peu, je sais)

La fille de droite sur sur cette photo: Equipe féminine Canadienne Rugby à 7 dans un calendrier  » Déesses du stade ». J’ai pas trouvé son prénom! 😦

 

Halle Berry

Actrice dans un James Bond avec Pierce Brosnan, je crois. (j’ai repris une des photos présentes dans la liste de Stéphane)

 

Najat Vallaud-Belkacem

En dehors de toute considération politique, je l’aime bien

Ok, vous allez me dire que j’ai trois photos d’actrices!!

Voilà, j’ai joué le jeu et je n’ai aucune idée à qui je pourrai tagguer! S’il y en a qui veulent le faire, allez-y!

Très belle journée à vous

Alerte à la joie! / Joy alert ! / Alerta a la alegria!

Ce matin, un grand éclat de rire s’est propagé dans toute la ligne de métro.

Nous ne connaissons pas le nombre de victimes contaminés avec rétro.

Au même moment, à l’arrêt de bus « Le pessimisme », Une profusion de joie

S’est emparé d’un groupe de jeunes. Ils se sont mis à embrasser leur entourage.

Nous ne savons pas pour le moment quel groupe revendique cet outrage.

Un vent de joie s’est mis à souffler dans les rues et ruelles de Grognon.

Les habitants ont été appelés à sortir et à ouvrir en grand leurs fenêtres !

Des odeurs de tristesse semblent disparaître au fil des échanges d’amitié.

La préfecture a lancé une alerte à la joie appelant la population à respirer.

Vigilance rouge pour la neige de plaisirs et d’envies de projets, de rêves.

Tout semble balayer le cynisme et l’hypocrisie. Une douce dérision

Semble alléger les poumons d’inquiétudes et de stress.

Une pollution de lucidité et de conscience risque de changer les regards.

Les symptômes seront la compréhension, l’écoute, l’empathie avec discernement.

Attention, cela entraînera une maladie incurable : La Vie !

Une marche vivifiante

Je suis allé marcher.

En voyant toute cette foule infinie dont je ne voyais pas les extrémités, cela m’a fait un bien fou. J’ai senti une ambiance sereine, avec pour la plupart des étiquettes, des badges et même des lunettes « Je suis Charlie ». Puis des pancartes très diverses et variées.

Tous les deux ou trois minutes, il y avait une vague d’applaudissements. Je n’ai ressenti aucune tension. Par moment, un hélicoptère des forces de l’ordre nous survolait. Un sentiment de sécurité.

J’ai marché une heure et demi et j’étais encore loin de Bellecour. Cela a fait un bien fou de sentir cette solidarité et tant pis pour les récupérations politiques ou idéologiques.

Ce qui importe pour moi, c’est de respecter l’autre dans ses opinions, dans ses croyances et de pouvoir dialoguer sans craintes et sans préjugés. Voir l’autre dans toute sa dignité.

Cela fait un bien fou de savoir qu’en dehors de France, des gens sont aussi réunis contre le terrorisme.

Et maintenant, est-ce nous serons plus sensibles à la violence subie quotidiennement dans les autres pays comme au Nigéria en ce moment? Est-ce que les politiques changeront au moins quelques lignes dans le combat pour la liberté et le respect de chaque être humain? A se remettre en cause dans la gestion des inégalités qui créent des haines chez les jeunes en perte de repères et peuvent se radicaliser? A voir pour la suite.

En voyant cette foule, je me mets quand même à espérer. A espérer que tout n’est pas hypocrite.

Oui, tout est encore possible pour s’approcher au plus près de la paix et de la liberté.

Hommage sans la vengeance

Bientôt, la minute de silence!

Qu’elle soit vraiment silence et non vengeance.

La vengeance ne résoud rien et surtout avec des amalgames.

De coeur avec Charlie Hebdo, avec la liberté de la presse, avec les familles des victimes.

Et surtout aussi au monde musulman car les « tarés » ont agi au nom d’Allah. Au nom de leur religion.

Que la justice soit faite.

La vengeance ne ramènera pas à la raison. Elle est inutile et inhumaine.

Se venger n’est pas faire hommage aux victimes, ni à la liberté.

Continuons notre chemin sans haine, sans peur. Restons unis. Ensemble avec nos différences!

 

Balade Normandie Mai 2009 016

Rêvons, rêvons… et agissons / Dreaming, dreaming… and action / Soñamos, soñamos… y actuamos

Las Bardenas Reales (29)

Rêvons pour que la fragilité ne soit plus un tabou, mais comme une force, un tremplin.
Rêvons pour que nos regards sur l’immigration, sur les autres religions soient apaisés.
Rêvons à une solidarité naturelle, qui va de soi et touche le cœur de chacun, des plus riches aux plus démunis.
Rêvons pour que nos mots deviennent des armes de fraternité, de lutte pour la paix dans le dialogue et la fermeté le plus juste possible.
Rêvons pour que l’optimisme revienne malgré la crise, malgré « l’insécurité culturelle » et de permettre à chacun de voir l’autre non comme un ennemi mais comme un ami, un partenaire, un homme tout simplement.
Rêvons pour que l’homme soit au centre des décisions politiques.
Osons rêver que voir d’autres horizons possibles, appréhender d’autres chemins pour affronter la peur.
Rêvons pour que nos rêves deviennent des réalités.
Pleins d’artistes ont composés des textes porteurs de sens tel que Jacques Brel.
Osons vivre nos rêves, nos valeurs et que chacun de nous puisse se sentir à sa place et digne d’être respecté.
Et puis agissons pour s’approcher au plus près de nos rêves !