Expédition ratée au Château de Rochebaron

Lever très tôt le matin. Pour moi, il était 6h30 au camping. Brume sur l’étang et le soleil pointait à l’horizon à travers l’épais brouillard. Motivé, je m’élance à travers le village, sans oublier de prendre un petit pain au chocolat pour me donner de l’énergie.

J’entends les cloches, en partie et il me semble entendre 7. Ok, il est sept heures. J’arrive enfin sur le chemin qui mène au château indiquant qu’il faut 25 minutes pour monter. Rude pente avec mon lourd sac. Transpiration mais j’avais hâte d’arriver là-haut.

Enfin, une percée dans la forêt. Elle m’offre une belle vue sur le château. Une brume épaisse enveloppait la vallée (chose que je n’ai pas réussi à prendre en photo).
Bas en Basset - Rochebaron(31)

Et là, c’est le drame. J’arrive par derrière. Aucune vue. Juste cette vision à travers une immense grille infranchissable.

Bas en Basset - Rochebaron(33)

Grille fermé. Le château est ouvert au public à 14h. J’espérais juste qu’il y ait un espace à découvert mais point du tout.

Bas en Basset - Rochebaron(30)

Avec une grande frustration, je redescends par un autre chemin vachement raide et presque boueux. Glissades et esquivades des branches. Enfin, j’arrive à une petite route. Sur la gauche, ça monte mais c’est marqué propriété privée. Je vois qu’il y a une possibilité de point de vue. Je tente le coup. Mais rien d’intéressant. J’entends un chien aboyer. Je redescend sans trop traîner sans regarder derrière moi. Les aboiements s’approchent. J’arrive à la limite de la propriété privée. Je me retourne. Le chien. Je continue mon chemin avec empressement pour ne pas sentir mes muscles fessiers partir en lambeaux.

Enfin de retour au village, je vois l’horloge de du clocher de l’église. La cloche sonne. Il est 7 heures. Mince, alors !

Que vous montrerais-je demain ? Suspense.

Rencontres à l’étang de Bas-en-Basset

Voici les belles rencontres que j’ai faite au bord de l’étang.

Le Héron Bihoreau

DSC_0028

DSC_0036

DSC_0045

J’ai longtemps observé le milan tournoyer, pécher sur l’étang. Un pur régal !

Demain, je vous raconterai mon expédition au Château de Rochebaron un peu raté !

Belle journée à vous.

Etang à Bas-en-Basset (Haute-Loire)

Bonjour à tous, me voici donc revenu de trois jours et demi de ballade, d’aventure avec pleins de rebondissements.

J’ai donc marché d’Aurec à Bas-en-Basset avec un petit raccourci à la clé qui m’a valu de me battre contre des ronces et des orties. (Mon bermuda en est ressortie avec des gros trous). Deux bonnes heures de marches et une heure de tentatives de stop (60 voitures ne sont pas arrêtés) pour arriver sain et sauf au camping tant désiré.

Bas-en-Basset se trouve à proximité de plusieurs étangs, refuge de la flore et la faune. Ce sont en fait des anciennes gravières. Je ne les aie pas prises en photo tellement je voulais arriver au camping et me reposer.

Après avoir monté ma tente, J’ai pu me poser près d’un étang très agréable avec des pécheurs.

 

DSC_0012

DSC_0013

DSC_0014

DSC_0024

DSC_0029

Et de très belles rencontres que vous verrez demain… 🙂