Eglise romane à Chamalières sur Loire

Après les photos du village et des alentours, voici la belle église que je vous invite à découvrir.

Chamalière sur Loire (3)

 

Histoire :

Un prieuré dédié à la Vierge existait déjà depuis l’an 674, lorsqu’un groupe de moines bénédictins décida de le remplacer par une église romane au Xème siècle.

Les nombreux dons des fidèles et l’aide des nobles locaux (les familles Chapteuil et Mercoeur) permis aux religieux de bâtir un magnifique monument placé sous le patronat de Saint-Gilles

Source : Site du diocèse du Puy en Velay

Chamalière sur Loire (12)

Chamalière sur Loire (11)

Chamalière sur Loire (10)

Chamalière sur Loire (9)

 

Vous pouvez aller consulter le site du village très bien documenté : La visite guidée de l’église de Chamalières-sur-Loire

Chamalière sur Loire (7)

Chamalière sur Loire (6)

Chamalière sur Loire (8)

Laisserez-vous guider vers un ailleurs, un lieu paisible chargé d’histoire et d’humanité ?

Chamalière sur Loire (28)

 

Demain, une rencontre inattendue dans la Loire ? Qu’est-ce que ça sera selon vous ?

Basilique Saint Martin d’Ainay de Lyon

Seule église romane de Lyon datant de la fin du 11ème siècle, à l’emplacement d’une église carolingienne construite au 9ème siècle.

Eglise dédiée à St-Martin et à Marie à l’emplacement de ce qui était à l’époque le confluent du Rhône et de la Saône dès le 9ème siècle.

Des travaux de modernisation ou de reconstruction sont ensuite entrepris à la fin du 11ème siècle par l’abbé Gaucerand afin de transformer cette église dans le style roman. Cette abbaye se développe rapidement et connait une prospérité matérielle grâce à l’aquisition de terrains.

Dès le 13ème siècle, le culte des martyrs de Lyon s’y développe. Endommagée lors des guerres de religion au 16ème siècle, les possessions de l’abbaye se réduisent dans les siècles suivants, jusqu’à se résumer à la seule église St-Martin au 18ème siècle.

Utilisée comme grenier à fourrage pendant la Révolution, elle fut menacée de destruction au début du 19ème siècle, étant en très mauvais état. Il fut finalement décidé d’effectuer une restauration importante qui transforma grandement l’église d’origine.

Construite à l’origine sur un plan basilical, elle abrite autour du chœur les 4 colonnes romaines de l’autel de Rome et d’Auguste, qui se trouvait sur les pentes de la Croix-Rousse en l’an 12 avant J-C.

On y trouve également des mosaïques, peintures et sculptures datant de l’époque romane mais aussi du 19ème isècle, comme la peinture réalisée dans l’abside par le peintre lyonnais Hippolyte Flandrin en 1855.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………

The only Roman church in Lyon from the end of the 11th c., built on the site of the 4th c. Benedictine abbey.

Source: Office de tourisme de Lyon

DSC_0153

DSC_0154

DSC_0155

DSC_0156

DSC_0157

DSC_0158

DSC_0159

DSC_0161

DSC_0162

DSC_0167

DSC_0168

DSC_0169

DSC_0170

DSC_0174

DSC_0175

DSC_0176

DSC_0177

DSC_0179

DSC_0180

DSC_0182

DSC_0188

DSC_0189

DSC_0191

DSC_0192

DSC_0194

DSC_0200

DSC_0209