Saint Haon-le-Châtel

Occupant un piton rocheux sur les Monts de la Madeleine, Saint-Haon-le-Châtel est classé « Village de caractère » par le Département de la Loire. Son histoire débute à l’époque gallo-romaine avec la présence d’un donjon, mais c’est à partir du Xe siècle que le site se développe véritablement, avec la construction d’un château fort, propriété des Comtes du Forez.

Saint Haon le Chatel (2)

Saint Haon le Châtel (2)

Saint Haon le Chatel (3)

Saint Haon le Chatel (4)

Saint Haon le Chatel (5)

Saint Haon le Chatel (6)

Saint Haon le Chatel (11)

Saint Haon le Chatel (12)

En 1270, Renaud, Comte du Forez, signe une charte de franchise pour les habitants de Saint-Haon-le-Châtel et marque un tournant dans l’histoire de la cité. Ainsi, à partir de la fin du XIIe siècle, Saint-Haon-le-Châtel gagne en puissance et devient la capitale du Roannais.
Cette époque signe le début d’une longue période d’essor ponctuée de quelques événements retentissants, dont l’épisode de la « Praguerie »* qui oppose en 1440, le roi Charles VII au dauphin, futur Louis XI.
On pense que François Ier est passé par Saint-Haon-le-Châtel lorsqu’il vint prendre possession de son Comté de Forez après la trahison du connétable de Bourbon.
Cette période inscrit alors le début du déclin de Saint-Haon-le-Châtel au profit de Roanne qui devient nouveau pôle d’attraction et se trouve gratifié du titre de ville.

Saint Haon le Chatel (13)

Saint Haon le Chatel (15)

Saint Haon le Chatel (16)

Saint-Haon-le-Châtel perd ses prérogatives ainsi qu’une grande partie de sa population et voit toutes ses activités ralentir pour devenir progressivement, au fil des XIXe et XXe siècles, la commune rurale qu’elle est aujourd’hui.

 

 

Saint Haon le Chatel (19)

Saint Haon le Chatel (20)
*La Praguerie (1440) est une révolte menée par les grands vassaux de France contre les réformes militaires du roi Charles VII. Le dauphin, futur Louis XI, fait partie des révoltés. La fronde est nommée « Praguerie » en allusion à la révolte des Hussites à Prague, au début du XVe siècle.

Source : Tourisme de la Loire

Nous avons malheureusement manqué les remparts et d’autres belles demeures que nous n’avions pas vu, par manque d’indication.

Demain, vous découvrirez le village d’Ambierle.

9 réflexions sur “Saint Haon-le-Châtel

  1. vever02 6 novembre 2015 / 18 h 24 min

    Il a su garder son coté médiéval ce charmant village.
    Très belles photos. Belle soirée à toi.

    J'aime

  2. La Tribu d'Anaximandre 7 novembre 2015 / 8 h 14 min

    Superbe ce petit village médiéval 😉 merci pour ces jolies photos et tes explications. Bon retour et bon WE à toi.

    J'aime

  3. Harmony 7 novembre 2015 / 11 h 22 min

    Un village aux charmes d’antan avec ses vieilles pierres,les buis bien taillés accueillant le visiteur et le puits qui ressemble maintenant à une jolie cage aux oiseaux. 🙂 Il y a longtemps que je n’ai plus vu de porte cloutée.Puisqu’elle est ouverte,j’aperçois de jolies maisons dans un endroit qui doit être bien calme et à l’abri des regards.Merci pour cette visite.
    Bon week-end et bonne semaine. 😉

    J'aime

  4. Un petit blog avisé?? 8 novembre 2015 / 17 h 53 min

    Belle photos et belle découverte 🙂 Je connaissais, il y a longtemps, un peu le coin mais pas spécifiquement ce village, très beau.

    J'aime

Soyez pas timides, venez osez dire des mots!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s