Super Educ

Regardant sur son écran, il voit d’un seul coup d’œil toutes les positions des jeunes qu’ils accompagnent. Il écrit quelques mots sur sa tablette pour le compte-rendu d’un projet personnalisé. Un assemblage de photo, de travaux apparaissent sur le côté qu’il peut inclure facilement en résumé.

Il sort un dossier d’un jeune. Il pose sa main et se retrouve direct devant sa chambre. Il sort sa machine mesurant la température de la pièce. Le jeune semble calme et prêt à le recevoir. L’éduc frappe à la porte. Le jeune l’ouvre. Discussions sur le projet du tournoi d’ultimate frisbee.  Fin de l’échange puis redescend en une seconde au bureau grâce à sa clé en étain magnétique.

Musique de rock-n’roll. Elle annonce le repas. Chaque jeune a déjà pris sa place habituelle après être lavé les mains. Un jeune attitré amène les plats. L’éduc le met sur un robot qui fait le service de manière très délicate avec un air de métal-punk.

Un des jeunes s’agite et se met en colère contre son voisin. L’éduc le regarde. Il murmure à peine que la voix pénètre doucement dans la tête du jeune. Echange télépathique sans que ça gène le reste du groupe.

Le robot revient sur une musique de rap. Les jeunes comprennent qu’il faut débarrasser. Assiettes enlevés. Nettoyage des tables. Deux jeunes s’occupent de la machine à laver et sécher la vaisselle en une minute. Ensuite, ils se retrouvent dans le salon pour regarder un court-métrage de 30 min en 3D, puis prennent un temps calme autour des BD, livres ou albums photos. Le coucher se déroule difficilement car un jeune pète les plombs. Il ne retrouve plus sa chambre qui a disparu. Un autre a fait une blague en l’effaçant du plan d’évacuation. L’éduc remet les choses dans l’ordre après avoir âprement discuté avec le fautif. Ce dernier redessine la chambre qui manque. Tout redevient à peu normalement. L’éduc reçoit le veilleur qui va prendre le relais. Echange d’infos tout simple.

Super éduc a géré comme un chef. Il sort du foyer puis se retrouve en clin d’œil dans son lit.

Cri et bruits de casse de vitre. L’éduc se réveille sur son bureau. Tout est en désordre. La porte vitrée est déglinguée par un jeune furieux.

Ce n’était hélas qu’un rêve.

Soyez pas timides, venez osez dire des mots!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s