Chroniques d’un éducateur #24 Voeux 2022 d’un éduc

En cette nouvelle année, je nous souhaite surtout de la reconnaissance,
De la revalorisation de nos métiers, du respect et de la bienveillance.
Je nous souhaite une vraie cohésion d’équipe, de la confiance.

Et un orchestre de pipeau et de violon en faïence ?
Aucun souhait, aucun vœu, cela viendra sans doute par erreur
.
Trois fois rien à compter nos secondes, nos heures.

Construisons des coopératives d’éducateurs, des gouvernances partagées !
Ne soyons plus des bouche-trous, des pions, des sparadraps usagés.
Je nous souhaite d’agir en cohérence avec nos valeurs, nos idéaux.

Mieux vaut rester sourd face à ces élucubrations utopistes.
Faire la révolution en kilt, béret et faux ?
Pourquoi pas propager des revendications en parachutiste ?


Je nous souhaite de trouver un juste milieu dans nos décisions.
Que l’Humain revienne au centre de nos actions, de nos réflexions.
Agissons en fonction de nos capacités, avec ce que nous sommes.
Vivement de l’harmonie, de l’écoute au sein d’un consortium.

Je nous souhaite de concrétiser nos rêves,
Que notre santé ne fasse point la grève.
Je nous souhaite de la tendresse en dynamite,
De l’humour dispersé aux multiples zéniths.

Bonne année 2022 collègues !



Voeux 2022, une année de folie

Je nous souhaite rien.
Enfin trois fois rien.
Je nous souhaite le meilleur
être un pourvoyeur
De joie, de bienveillance,
De rire, d’espérance.
Je nous souhaite tout
Avec tous nos atouts
Du mieux que nous pouvons
De réaliser ce que nous rêvons.
Je nous souhaite de dépasser nos limites
Avec de la tendresse en dynamite.
Je nous souhaite d’apprivoiser nos peurs
Avec de l’amitié sans vapeur.
Une année de folie pour ne rien regretter
Et saisir toutes les opportunités.
Soyons furieusement nous sur tous les aspects
Tout en considérant l’autre avec respect.
Belle année 2022 à vous !