Ainsi coûle nos rêves

Fuente en Aira (17)

C’est une rivière éternelle

Où la source fait jaillir

Une joie profonde sans fiel

Et une confiance sans pâlir.

La nature aura toujours le dernier mot

Nettoyant sans cesse ses maux.

Les rêves s’y plongent pour façonner

Nos aspérités, nos illusoires destinées.

Que les rêves fassent germer en nos cœurs

Les plus fous projets pour un monde meilleur.