Des petits bouts de bonheur d’un sourd

Malgré les embûches, les malentendus, les silences oppressants, rien ne m’empêche d’avoir des petits bouts de bonheur. Malgré les regards des autres, les rires étouffés, les indifférences, rien ne m’empêche de savourer des tranches de vie à un instant T.

Grâce à mon appareil auditif, je prends du plaisir à écouter les oiseaux chanter ou bien à écouter de la bonne musique. Qu’est-ce que c’est bon d’entendre de telle chose dans le calme !

Grâce à mon appareil, je peux couper le son et ne plus entendre les cris des enfants dans la cour ou bien le gars qui téléphone fort dans le train. Un pur petit bonheur que seul je goûte s’il n’y a pas d’autres sourds dans le coin.

Le fait que je sois sourd et en plus pas d’odorat, je compense sur d’autres sens tel que la vue et le toucher. Et là, c’est plein de bouts de plaisirs de se balader, de contempler de belles choses et de prendre des photos. Le nec plus ultra, c’est de partager mes photos que j’ai prises avec jubilation comme un faucon en plein vol, un écureuil grimpant sur un arbre (j’en ai jamais pris encore, c’est un projet en cours), une lumière saisissante sur une fleur colorée etc…

Le bonheur, c’est de s’extraire un instant des emmerdes et vivre le présent comme un cadeau. Rien n’empêche l’autre. Lâcher prise quand on peut. Se laisser cueillir par l’imprévu.

Le dernier bout de bonheur que je pourrai vous partager, c’est de savourer une conversation dans un lieu calme et d’en ressortir revigoré (malgré la fatigue) avec une belle rencontre.

Le summum, comme on nous dit souvent que les sourds sont des « handicapés de la communication », c’est de réussir à communiquer et à se comprendre jusqu’à la complicité.

Et vous, arrivez-vous à avoir des petits bouts de bonheur ?

7 réflexions sur “Des petits bouts de bonheur d’un sourd

  1. armellerapin 8 octobre 2015 / 17 h 59 min

    Ah là là Vivien, heureusement que tu es là !! Tu ramènes le bonheur dans le quotidien de la surdité. Merci, merci !!

    Aimé par 1 personne

  2. malyloup 8 octobre 2015 / 20 h 25 min

    mes petits (et grands!) bonheurs sont les mêmes que les tiens, vivien, la surdité en moins…..donc moi j’entends les tondeuses du dimanche matin et les chiens qui aboient parce qu’ils sont seuls….. 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Kilda 10 octobre 2015 / 13 h 02 min

    Très beau texte ! Le bonheur se trouve dans toutes les petites choses, les petits instants qui semblent banals mais qui sont pourtant si précieux…

    Aimé par 1 personne

  4. Guy Veyer 11 octobre 2015 / 12 h 31 min

    Lorsque l’on met les petits bonheurs (salut en pensant à l’ami Félix) bout-à-bout, ils attirent les grands bonheurs et nous aide même à vivre les grands malheurs…

    Aimé par 1 personne

Soyez pas timides, venez osez dire des mots!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s