Lettre d’un sourd à un entendant

Cher(e) entendant(e) ,

Viens donc dans la lumière pour que je te vois.

Pour mieux te comprendre, j’ai besoin de voir ton visage.

Le visuel est important pour le sourd que je suis.

Je te demande de répéter. Dis-le simplement sans crier.

Cries-tu dans un micro ? Les sons satureraient. On y comprendrais rien.

J’ai besoin que tu me parles simplement sans articuler exagérément,

Sans cacher ta bouche avec ta main.

Parfois je te fais encore répéter. Pour mieux te comprendre.

Mais non, je ne suis pas idiot. Si tu entends « ou… in », que dirait-tu ?

Il me faut entendre les consonnes qui sont des sons graves.

Il y a des consonnes difficiles à différencier comme B et P.

Si tu me dit poussin et que je comprends pouffin, y aurait malentendu.

Je te l’accorde, dans le contexte, je peux comprendre.

Mais cela me demande beaucoup d’attention. C’est fatiguant.

Pour t’entendre, j’ai besoin d’un lieu calme.

Les bruits parasites m’embrouillent et je ne peux pas me concentrer.

Cela serait bien dommage de ne pas pouvoir dialoguer, n’est-ce pas ?

Imagine dans un groupe qui parle tous en même temps ?

Impossible de suivre une conversation. On pourrait croire que je suis asocial.

Comment je peux être en lien s’il n’y aucun moyen d’être connecté et que surtout que le réseau passe très mal. Imagine que tu essaie de passer un coup de fil avec un réseau pourri, avec des grésillements.

Ah oui, préviens-moi quand tu souhaites me parler. Je n’ai pas le wifi.

Il faut que tu puisses me connecter pour attirer mon attention.

Pas la peine de crier, je sursauterai. Pas envie d’avoir une crise cardiaque.

Tu peux utiliser des moyens visuels ou juste taper sur mon épaule.

Pour ma part, je suis sourd oraliste et je ne signe pas.

Et oui, je ne suis pas muet. Je parle, j’oralise.

Certains peuvent avoir de forts accents, d’autres peu. Comme moi.

Toutefois certaines personnes pensent que je suis belge ou allemand

Avec mes S ou J qui se tranforment en CH…

Ah si tu savais la diversité dans le monde des sourds !

Des sourds signants.

Des sourds codeurs en LPC.

Des devenus-sourds.

Des malentendants.

Des sourds qui sont implantés ou pas etc…

Tiens, j’ai un fait un schéma, c’est plus simple : Sourd ou malentendant ? Au choix

Je parle ? Et alors, je suis bien sourd. Cela ne m’empêche pas de parler

Et de très bien me débrouiller sans que ça soit facile, bien sur !

Je pourrai t’avouer que ça été du labeur pour y arriver, avec de l’orthophonie et un bon appareillage mais ça a payé.

Tu oublieras parfois les précautions à prendre et tu oublieras que je suis sourd.

Marié depuis 3 ans, ma femme oublie de temps en tems en me parlant d’une autre pièce, ou en me parlant quand je suis occupé à un faire un travail.

Et oui, cela demande des efforts comme cela me demande aussi des efforts pour écouter.

Mais on y gagne au change de faire plus attention à l’autre. On n’y perd pas en liberté.

Bien sur que c’est chiant comme un grand nombre de petites choses dans la vie quotidienne.

Mais ce n’est rien à coté des échanges que nous avons, des bons moments que nous pouvons passer sans se parler.

N’oublie pas, le visuel est très important. On compense énormément pas la vue et c’est une richesse que l’on pas. Faut bien avoir des avantages aux inconvénients, n’est-ce pas ?

Je suis sourd mais je ne suis pas aveugle et peut voir, entendre ce que tu vis, de sentir tes aspirations et de reconnaitre tel que tu es.

Alors, n’aie donc pas peur de venir discuter, échanger. Tout est toujours possible tout en s’adaptant.

( Tu veux en savoir plus,  il existe une brochure: « Comment parler à une personne malentendante ? «  °

10 réflexions sur “Lettre d’un sourd à un entendant

  1. camcam 29 avril 2015 / 19 h 06 min

    Très juste ! Je me reconnais à 100% dans ce témoignage, j’aurais pu l’écrire moi-même ! Juste un petit détail, les consonnes sont, contrairement à ce qu’on croit, des sons aigus. En tout cas, pour différencier un b d’un p, il faut une bonne perception des aigus. Or, dans le cas de la surdité de perception, ce qui saute en premier ce sont justement les sons aigus… Hormis ce petit détail, tout est vrai et juste.

    Aimé par 1 personne

    • lesouffleurdemots 29 avril 2015 / 19 h 15 min

      Euh pour les consonnes, c’est pas ce que j’ai lu et appris. Je vais revoir ça et corriger avec un lien externe pour expliquer! 😉

      J'aime

    • lesouffleurdemots 29 avril 2015 / 19 h 23 min

      Selon ma femme orthophoniste, cela dépend des voyelles et des consonnes! Mais j’avais à peu près raison! ;-à

      J'aime

  2. sarah 30 avril 2015 / 14 h 27 min

    si, un Voyant ou un Entendant, pouvait Ecrire cela… le Monde serait Gagnant….aussi 🙂
    j’en tire une conclusion « Sage » que celui qui n’a pas, ou n’a plus ….
    connaît Tout….
    son Cœur est porté sur une autre Dimension,
    la Compréhension de l’Autre,
    lui enlève Tout Ego, mais lui apporte l’Affirmation,
    face à face avec celui qui n’a rien Entendu, ni rien VU…
    alors Merci de ce Msg, qui emporte une Victoire, celle de se Voir sur le Même Miroir… 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Un AVIS : Petit blog avisé?? 30 avril 2015 / 17 h 48 min

    Comme Sarah je dirais que si les « biens-entendant » pouvaient faire de même, être attentif comme si tous étions tous un peu mal entendant on aurait peut-être moins d’incompréhension… non?
    Merci pour cette lettre 🙂

    Aimé par 2 personnes

  4. Monique Pellegrin 6 mai 2015 / 17 h 30 min

    Merci lesouffleurdemots, j’ai beaucoup aimé cette lettre qui me fait également penser à moi. Comme vous, je suis malentendante mais pas aveugle, et très bavarde quand je me sent bien avec la personne d’en face. Et oui il est exacte que les personnes qui ont une bonne audition ne font pas assez attention aux autres, il faut toujours leur expliquer pourquoi on les fait répéter et répéter encore, pourquoi il faut juste parler « normalement, sans crier et en face », usant, fatiguant lorsqu’on travail comme moi auprès des personnes agées (bien souvent elles-même sourdes ou malentendantes, mais qui ne le reconnaisse pas) et leur entourage !!! la sourdité ne se voit pas, il faut donc faire avec et se faire accepter tel que l’on est (avec le sourire cela passe mieux). Pour ma part je suis appareillée et très heureuse de l’être car cela me permet de continuer mon travail d’aide-soignante à domicile (métier formidable) où l’on a beaucoup de relationnel avec les gens, mais où il faut aussi beaucoup parler, et donc entendre !!

    Aimé par 1 personne

  5. petiteyaye 14 mai 2015 / 9 h 22 min

    Merci pour ton article, c’est très intéressant car même si c’est ton quotidien, nous sommes beaucoup à ne pas croiser si souvent que ça des personnes sourdes donc ça ne peut que aider à la compréhension et â la bonne approche. Une jeune fille est brodeuse chez la couturière du quartier, j’ai mis des mois à m’en apercevoir, je la croyais timide et ne comprenant pas le français. J’ai signé qq mots avec elle car elle s’ exprime en signant et son visage s’est éclairé ! J’ai appris qq mots pour signer avec michoco quand il était tout bébè, et même michoco qui a arrêté presque de signer depuis qu’il parle a compris et a signé lui aussi ! Un chouette moment qu’il faut que je raconte tiens !!

    J'aime

Soyez pas timides, venez osez dire des mots!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s