Un sourd aime entendre….

Quand je suis seul, j’aime entendre le silence se poindre au creux de mes oreilles.

Surtout après avoir affronté la foule, le bruit des voitures, les travaux ou les machines qui ont tourné dans la maison.

J’aime entendre des voix douces et paisibles où je peux comprendre chaque mot, dans un environnement calme.

J’aime entendre une articulation simple, sans être exagéré. Cela me fatigue moins. je ne suis pas obligé de me concentrer.

J’aime entendre la voix de la personne avec son regard, ses lèvres. Je peux mieux apprécier la parole, cerner ce qu’il veut me transmettre.

J’aime entendre la musique surtout quand c’est harmonieux,  selon certaines fréquences et à un taux de décibel agréable. J’aime surtout quand c’est dynamique et puissant aussi comme les symphonies classiques etc…

J’aime tendre mon oreille dans la nature pour capter les chants des oiseaux ou le roucoulement d’un ruisseau.

J’aime , ô combien j’aime entendre des choses positives, constructives, épanouissantes ancrées dans la réalité.

Bien sûr qu’il y a des trucs, des machins que je n’aime pas mais je préfère évoquer ce qui est positif. Très important, pour le moral. J’ai bien conscience des horreurs et des conneries en ce monde mais il n’y pas que ça ! Deux poids, deux mesures. J’ai choisi de nourrir ce qui est positif, ce qui fait grandir chacun de nous avec ses qualités et défauts. Tout est dans la nuance et le juste milieu.

Et vous, qu’aimez-vous ?

3 réflexions sur “Un sourd aime entendre….

  1. Saïhtam 8 avril 2015 / 13 h 09 min

    Bravo pour la prose! J’aime beaucoup et je te fais cadeau en complément de ton poème, une improvisation.

    ET LE SOURD AIME SENTIR…

    Le vent souffle où il veut et moi je sens les vibrations de sa voix
    Mais je ne sais pas d’où il vient et je ne sais pas où il va
    Comme un oiseau loin de la terre je voudrais m’envoler
    Vers le soleil vers la lumière dans un ciel de liberté

    Le vent souffle où il veut et je sens les vibrations de son chant
    Mais je ne sais pas d’où il vient et je ne sais pas où il va
    Le chant du vent qui vient des quatre vents souffle dans mes cheveux emmêlés
    Mon enfance bascule dans le lointain et mon âme de joie s’est envolé

    dans le vent et ses odeurs
    dans le vent qui voyage sans fin

    sensations

    Maintenant je sais que par tout mouvement toute beauté
    le parfum le silence la lumière et la musique sont rangés
    dans les valise du vent

    Où que je sois sur le chemin sur les pavés sur la terre sur la prairie sur la route ou l’autoroute sur la voie ferrée
    à la mer et à la montagne je sens toujours cette caresse du vent

    J’ai toujours aimé sentir
    avec un immense plaisir

    le vent et tout ce qu’il emmène avec lui

    sensations

    Aimé par 1 personne

  2. Saïhtam 8 avril 2015 / 13 h 11 min

    et mon âme de joie s’est envolée* (moi aussi quand je me relis trop vite! lol)

    😉

    Aimé par 1 personne

  3. Julie 9 avril 2015 / 6 h 07 min

    Moi, j’aime pareil que toi… 🙂
    Superbes mots, à fleur de toi… merci de partager ! Bonne journée…

    Aimé par 1 personne

Soyez pas timides, venez osez dire des mots!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s