Le partage, un vecteur de solidarité ?

Malgré la misère, la violence qui étouffe chacun à différents degrés selon son histoire, son vécu, son environnement, il existe des solutions. Des solutions pour un monde plus solidaire, plus humain.

Rien que ces mots peuvent énerver certains. Il est tellement facile d’envoyer aux orties des termes qui nous semblent venus venir du monde des bisounours. Au contraire, cela demande des efforts pour sortir de l’indifférence, de l’égoïsme, de l’orgueil, du rejet de l’autre.

Cela demande des efforts d’aller à la rencontre de l’autre, de l’écouter, de dialoguer sans jugement.

 DSC_0264

 

J’y crois en ces solutions parce que je les aies vécus, expérimentés et vues.

Et quand on a fait cette expérience, c’est une bonne drogue qu’on ne peut plus s’en passer.

Alors, c’est quoi ?

Je dirai le partage. Oui, le partage des connaissances, le partage de nos vies, le partage de nos passions, le partage matériel ou alimentaire. On pourrait le tourner dans un terme plus professionnel : Le partenariat.

Le partage ne peut marcher que si elle est vécu sans l’intention d’écraser ni juger l’autre.

Bien sur qu’il y a le don mais le partage, n’est-ce pas un don réciproque ?

Un partage pour mettre l’homme au centre de notre quotidien et non l’argent. L’argent est nécessaire bien sur mais pas essentiel. Promouvoir l’autre et non le profit.

Partager du temps avec l’autre.

Partager un sourire ou bien un bonjour.

Partager une expérience professionnelle.

Partager un morceau de pain à ceux qui ont faim.

Partager dans un but de la rencontre, de reconnaitre l’autre à sa juste place.

Partager pour mieux comprendre l’autre et mieux s’entendre et s’écouter.

Partager, échanger un livre, un film qui nous as plu.

Partager, échanger des idées qui peut améliorer le quotidien.

 

Le partage demande du temps à le mettre en place.

Le partage est un vrai défi pour les politiques qui cherchent à prendre du pouvoir, comme ceux qui sont dans les médias et influencent la marche du monde. Heureusement qu’ils existent des hommes et des femmes qui se battent en essayant d’être intègres, d’être sincères dans leurs convictions.

 

Ne pourrait-on pas partager des solutions qui relèvent l’homme dans sa dignité dans les journaux à grands publics tel que Métro, 20minutes etc… Montrer que tout est possible malgré tout.

 

Voilà, je voulais vous le partager et l’écrire, et je continuerai !

Une réflexion sur “Le partage, un vecteur de solidarité ?

  1. Magali gibbins 8 avril 2015 / 0 h 04 min

    C’est vraiment bien de ta part, Vivien, de répter ton messge d’écoute, de partage, d’amour. Je suis sûre que tu touches beaucoup de tes lecteurs. Et ce message s’applique si bien à la vie quotidienne. On manque tant si on n’écoute pas.

    Aimé par 1 personne

Soyez pas timides, venez osez dire des mots!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s