8 mars – Journée des droits de la femme

Aujourd’hui, c’est la journée des droits de la femme.

Normalement, il ne devrait pas y en avoir car c’est logique que les femmes aient les mêmes droits que les hommes. Et pourtant, malheureusement, il y a du boulot.

 

Article 1er de la déclaration des droits de l’homme et de la femme

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

 

Alors, tous les êtres humains, cela implique bien les hommes et les femmes. Nous sommes différents mais complémentaires. Nous avons nos forces et nos faiblesses en fonction de ce que nous sommes et nos histoires respectives.

 

Femmes, vous avez le droit de vous révolter en cas d’injustice.

Femmes, vous avez le droit de dire non et surtout le devoir de vous exprimer et dire stop.

Nous aussi, les hommes, avons le devoir de respecter nos moitiés même si elles ne sont pas nos femmes, nos sœurs et surtout nos mères.

Sans les femmes, nous ne pourrions pas transmettre la vie.

Sans nous, les femmes ne pourraient pas porter la vie.

Puis les femmes, ce ne sont pas des poules porteuses d’enfants mais des personnes à part entière qui ont le courage et la force d’enfanter. Comment, nous les hommes, pouvons-nous juger ce qu’elles vivent et de leurs choix de porter ou non un enfant ?

Nous avons tous le droit, sans exception au respect sans discrimination soit notre couleur de peau, avec notre origine, avec notre handicap ou pas, avec notre niveau de vie.

Nous avons le devoir de respecter l’autre, pas l’autre qui est étranger mais l’autre qui peut être notre frère, notre sœur, notre amie etc…

 

Soyez comme vous êtes les femmes.

Soyez sans crainte de vous exprimer car tous les hommes ne sont pas machos, ni misogynes, ni indifférents. Si vous le pensez, vous avez malheureusement fait de mauvaises rencontres.

Je vous souhaite de faire de belles rencontres et de trouver des appuis qui soient à la hauteur de vos attentes.