J’ai déconnecté pendant 7 h, de 9h à 16h

Tu ne vas pas me croire !

J’ai réussi mon pari.

J’ai donc pu me déconnecter de 9h à 16h10.

Pas une seconde je suis allé farfouiller dans les réseaux sociaux, ni mes mails, ni whatsapp et Signal.
Nada.
Nothing.

J’avais désactivé les données mobiles et le wifi sur mon portable.
Je ne pouvais donc voir que les appels ou textos.

De 9h00 à 11h15, je suis allé à la piscine avec un espace forme pour faire du sport.

J’ai pédalé pendant 30 minutes avec un total de 10 km.
Dans le silence puisque j’ai coupé mon appareil auditif.
Il y avait d’autres personnes qui couraient sur leur tapis. Cela faisait trop de bruits pour moi. Hop, j’ai pu éteindre.
Voilà un avantage d’être sourd.

Après j’ai savouré la baignade, hammam et spa avec à la fin une petite douche froide. Au sens propre. Tout va bien. Puis j’ai commencé un nouveau bouquin pris à la médiathèque hier : « La lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry arriva le mardi… »

Puis à 12h, je me mis en route pour Ninkasi où j’ai retrouvé un pote entrepreneur, Herve GRANGE que je n’avais pas vu depuis 3 ans au moins !
J’ai découvert sa nouvelle activité qui est vraiment chouette : Formation sur la gestion d’un smartphone entre les jeunes ados et parents !

Pas de manque encore. A peine une envie d’avoir de vos nouvelles.

13h30, fin du resto et visite du bureau d’Hervé, je me remis en route en vélo et me baladais sur les routes de campagne. Cela m’avait fait un bien fou. Je me suis mis à contempler les vergers, les monts du lyonnais et au loin, le massif du Pilat.

14h30 : Retour à la maison. J’avoue que je n’étais pas pressé de rentrer. Je me mis au lit avec mon bouquin pour ensuite faire une sieste jusqu’à 16h05.

J’avais donc gagné mon pari. J’ai tenu jusqu’à 16h !
Je pris mon temps pour me connecter puis regarder mes mails et Linkedin.
Oh pétard, j’en avais des mails et notifications à trier ! 😅

Bref, cela m’avait fait un bien fou, c’est vrai.
Je pense que je faire refaire ça régulièrement, au moins une fois par mois.
Et là, je ne vous préviendrai pas ni ne vous ferai de compte-rendu.

PS : Demain matin, je t’annoncerai une excellente nouvelle! 😁