Un animateur en EHPAD #6 Quand la passion s’y faufile

Comme tous les matins, je fais mon petit tour pour saluer les uns et les autres. Pour certaines personnes, cela leur suffit pour ensoleiller leur journée. Ensuite, en concertation avec l’équipe soignante, je privilégie deux ou trois personnes qui ont besoin de soutien, de stimulation à travers une présence, une musique que je trouve sur ma tablette ou bien une discussion à bâtons rompus. (Quand j’arrive à récupérer une perche que pourrait me tendre l’autre personne).

De temps en temps, je me suis occupé de l’arrosage sur trois points de la propriété. A l’un des endroits, devant l’unité de vie protégé, j’ai arrosé une enfilade de buissons. Comme il y avait quelques personnes qui m’observaient, je n’ai pas pu m’empêcher de danser avec le tuyau, de faire le lasso avec le jet d’eau. Cela n’a pas loupé, je me suis bien trempé. L’arroseur arrosé ! Il faisait bien chaud et cela ne m’a pas dérangé du tout. Heureusement, mon appareil auditif a échappé au naufrage !

Et l’après-midi ? J’ai accompagné quatre personnes pour une séance de table magique, ensuite revue de presse ! Ah oui, j’oubliais, j’ai fait une projection d’un film dont l’installation du home cinema dans la salle de restauration a été laborieuse. Nous avons regardé  « Le chômeur de Clochemerle » avec Fernandel. C’est amusant ! Pas prise de tête.

Ce fut ce vendredi dernier que j’ai pris deux immenses plaisirs. Quoi donc ?
Tout d’abord, pour remettre à jour le fichier des résidents, j’ai pris ces derniers en photo. De très bons moments à part quelques rares personnes qui ne voulaient pas être pris dans la boite. J’ai utilisé mon appareil photo personnel et c’était très appréciable.
Et enfin, j’ai raconté une histoire africaine devant quatre résidentes. Je l’avais encore dans ma mémoire et j’ai pu faire plusieurs voix et mimé des scènes cocasses. Une des résidentes a apporté sa touche finale à la fin de l’histoire : « Tel est pris qui croyait prendre ».

Les visites des familles vont enfin reprendre en ce début de semaine. Il n’y a eu aucun cas en plus et c’est tant mieux.

C’est reparti donc pour une nouvelle semaine !
Belle journée à vous !

4 réflexions sur “Un animateur en EHPAD #6 Quand la passion s’y faufile

  1. Harmony 18 août 2020 / 10 h 51 min

    On te suit de loin dans tes activités,Vivien. 😉 J’ai bien aimé la danse avec le tuyau d’arrosage même si tu étais trempé et ton appareil auditif sauf (heureusement) . 😅
    Bonne journée et à bientôt pour la suite. 😀

    Aimé par 1 personne

Soyez pas timides, venez oser dire des mots!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s