Suis-je un sourd chanceux ?

Je souhaitais réagir à une remarque lors des échanges de mercredi dernier, après la conférence « Au secours, j’ai un collègue sourd »:

On a l’impression que vous êtes l’exemple de la réussite de l’oralisme. Vous êtes l’exemple d’un oraliste réussi. […] Vous faites un peu figure de sourd chanceux qui a réussi. Les sourds sont évidemment tous différents.

Pour commencer, je peux dire que je suis chanceux d’avoir grandi dans un environnement familial bienveillant. Même si toute ma famille est entendante, j’ai pu m’épanouir, apprendre à parler, à lire et écrire.

Petite précision, je suis un sourd oralisant. Oraliste, cela fait un peu extrémiste ;-). Mes parents ont fait le choix de l’oral et je l’ai re-choisi par la suite car j’ai pris du plaisir à parler grâce au théâtre.

Puis la réussite, c’est grâce aux rencontres, aux opportunités que j’ai pu saisir. La chance est venue quand j’ai pu la provoquer. Et je ne cache pas que c’était difficile, laborieux par moments. Je ne crois pas à une réussite sans labeurs, surtout quand on a un handicap.

Pour ma part, j’ai vécu pas mal d’années en ignorant les difficultés de ma surdité en travaillant dans des milieux rudes, surtout quand j’étais éducateur spécialisé. Cela s’est payé cash.

La chance n’est pas là tout le temps. Elle reste blottie et peut ressurgir si on prends la peine de la regarder. Cette chance que nous avons la possibilité de déployer nos talents, nos valeurs, nos capacités de créer.

Comment augmenter notre chance de réussir ? c’est pouvoir fructifier nos expériences, prendre soin des relations et continuer à prendre de bonnes décisions qui nous semblent justes. Et surtout de profiter des opportunités et avoir de l’audace. Une de mes devises préférées : « Qui ne tente rien n’a rien ».

Et la chance se gagne aussi grâce à d’autres personnes, qui nous aiguillent, nous inspirent.

C’est comme ça que j’ai osé créer des pièces de théâtre en 2001 et 2002, des seuls sur scène en 2003 et 2009 (Spectacle Clown), osé partir au Sénégal pendant un an, osé exposé des photos et écrire des recueils de poèmes. C’est venu par vagues ces instants de créations.

Il y aura toujours des hauts et des bas, et parfois des sacrés creux.

Je vous souhaite de saisir cette chance, qui peut surgir n’importe quand et n’importe où.

 

 

4 réflexions sur “Suis-je un sourd chanceux ?

  1. malyloup 7 novembre 2018 / 13 h 22 min

    oui vivien, oui saisir sa chance (ou même la provoquer)! c’est valable pour tous mais il est vrai que tu fais figure de précurseur alors merci de nous faire partager ta belle et grande expérience de Vie 🙂

    Aimé par 1 personne

    • lesouffleurdemots 7 novembre 2018 / 13 h 48 min

      De précurseur ? Faut pas exagérer quand même 😀 ! J’en connais pleins qui réussissent leurs vies avec leur surdité :-).

      Aimé par 1 personne

      • malyloup 8 novembre 2018 / 9 h 42 min

        Oui il y a de plus en plus de personnes qui dépassent leurs difficultés et c’est à travers tes propres projets que je salue toutes ces personnes-là, qu’elles soient porteuse d’un handicap visible ou non 😉🖒😘

        Aimé par 1 personne

Soyez pas timides, venez osez dire des mots!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s