Entre deux mondes (Entendant et sourd)

Je suis bien entre deux mondes.

J’oralise puisque je vis dans le monde des entendant.

Ma famille est entendante.

Mes amis sont entendants.

Mon entourage est entendant.

A quoi bon que j’apprenne la langue des signes ?

Et pourtant je suis aussi dans le monde du silence

Quand j’éteins mon appareil, je suis dans le silence complet

A part quelques gros bruits pour un klaxon, une moto qui démarre

Ou des feux d’artifice.

Même avec mon appareil, il m’arrive souvent de ne pas entendre des mots

Dans un groupe, dans un contexte bruyant ou quand la personne parle mal.

J’oralise et cela me va très bien. J’aime beaucoup parler.

Je peux être un vrai moulin à paroles,

Et si je pouvais, je ferai des monologues sur scène.

Et pourtant, je reconnais que j’aime aussi parler avec mes mains.

Je l’utilise parfois avec quelques personnes entendantes, dans un groupe ou bien quand mon appareil tombe en panne loin d’une pile de rechange.

Non, la langue des signes n’est pas totalement absente de mon quotidien.  Un minimum mais présente.

Je trouve qu’être entre deux mondes est enrichissant. Je ne suis pas encore bilingue puisque je ne maitrise pas la langue des signes. C’est un atout qui ne serait pas négligeable pour pouvoir jongler entre le monde des entendants et le monde des sourds.

J’avoue que cette situation n’a pas souvent été confortable. Même très désagréable avec un sentiment de n’appartenir à aucune communauté, comme un apatride. Alors que c’est faux, bien sûr puisque nous avons tous un lien qui nous unit. Notre humanité. (Trompettes….).  Je sais, trop facile mais tellement évident.

Etre entre deux mondes, ce n’est pas avoir le cul entre deux chaises. Enfin, ce n’est le plus le ressenti que j’ai actuellement avec moult et mûres réflexions.

Ce que je souhaite vraiment, c’est que chacun d’entre nous puisse faire des rencontres le plus juste possible, avec une ouverture la plus grande possible sur ce qui nous entoure.

Ce que je souhaite aussi, c’est de ne plus s’arrêter à des idées fermées à cause des mauvaises rencontres. Je parle pour moi aussi. Il faut sans cesse explorer les possibilités et de pouvoir être à l’aise dans son identité.

C’est ce qui est le cas, je me sens de plus en l’aise dans ma position de sourd oralisant, en étant libre de choisir mes moyens de communications et en s’adaptant aussi aux contextes.

Pleins de courage donc à chacun et chacune.

Une réflexion sur “Entre deux mondes (Entendant et sourd)

  1. Christine Thomas 17 octobre 2016 / 9 h 29 min

    Bonjour, j’apprécie cet article dans lequel je me reconnais totalement hormis le fait que je ne signe pas alors même que j’aimerais beaucoup (formation oblige). Un jour peut être. Merci et je partage. Au plaisir,

    Aimé par 1 personne

Soyez pas timides, venez osez dire des mots!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s