6 réflexions sur “Vivre le handicap dans le travail social

  1. mixate 17 septembre 2016 / 10 h 05 min

    hello
    merci pour ce partage
    ayant tous nos handicaps 😉
    et étant pragmatique, une question me vient
    tu ne tournes pas un peu la tete vers la personne pour avoir l’oreille fonctionnelle en meilleure « position » ?

    Aimé par 1 personne

    • lesouffleurdemots 17 septembre 2016 / 10 h 09 min

      Bien sur totalement. Mais je fais en sorte de me mettre à gauche de la personne pour mieux m’entendre!
      Merci pour ta visite 🙂
      Très bonne journée à toi

      Aimé par 1 personne

  2. Catherine Jeulin Mairet 18 septembre 2016 / 9 h 57 min

    Malgré ma surdité et après 4 interventions chirurgicales, j’ai pu être orthophoniste pendant 20 ans, la surdité m’a rattrapé et j’ai donc été mise en préretraite pour invalidité. Mais j’ai donc travaillé en CMP, enfants et adolescents, public que j’ai choisi et forme de travail en équipe pluridisciplinaire qui m’intéressait; J’ai été très heureuse dans mon métier, qui était aussi une passion et aussi très malheureuse lorsqu’un enfant ne parvenait pas à « grandir » compte tenu de ses propres difficultés, de son environnement, de son histoire parfois très traumatisante, et de mes propres limites dans mon champ de compétence.
    J’ai au début d ema carrière essayé « les enfants sourds » mais à l’époque, ils étaient obligés d’oraliser et c’était une sorte de torture pour eux et donc pour moi aussi. Merci Emmanuelle LABORIT!
    voilà en résumé mon travail dans le social paramédical.

    Aimé par 1 personne

  3. Christine Thomas 19 septembre 2016 / 8 h 33 min

    Merci pour cet article dans lequel je me reconnais. je n’ai pas travaillé dans le monde social, mais bancaire pendant 20 ans. Il y a quelques années, j’ai dû arrêter ne supportant plus les bruits environnants. Maintenant, je travaille en tant qu’indépendante après une conversion professionnelle dans le web. Je crée des sites internet chez moi, je peux donc gérer mon temps et mon handicap. En plus d’être sourde bilatérale, de naissance, je lis sur les lèvres. Je ne vois que d’un oeil donc quand on travaille beaucoup sur l’ordi, un moment il faut que je lève le pied. Il est donc très important de respecter son handicap et ses limites. Il ne faut pas vouloir faire plus pour faire plaisir aux clients. Et enfin, j’avais un projet en tête par rapport au monde des sourds signants sur la région, et tu me confirmes ce que je pensais même si ce projet me tenait à coeur, je n’ai plus 20 ans et pas les moyens financiers. Donc, je continue mes sites…Au plaisir, christine

    J'aime

Soyez pas timides, venez osez dire des mots!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s