Anecdote d’un éduc #1

Jeudi dernier, après le déjeuner, un résident en fauteuil roulant électrique d’une autre unité vint me voir. Il s’occupait de récolter les avis sur les repas pour le traiteur. Il rabâchait plusieurs fois qu’il fallait le faire et je lui rappelai que la consigne était passée mais que nous faisions le maximum pour y penser.
Au bout de la énième rabachage, je lui demandais de repartir dans son unité :
« Bon, Charles-Henri, dans 10 secondes, si tu n’es pas parti, je te botte les fesses ».
Il me regarde surpris puis il fait un sourire : « Tu ne peux pas ».
Et je commençais le compte à rebours de façon théâtrale. Il riait de plus en plus en disant : « Tu ne peux pas ».
A 10, il attendait comme j’allais procéder ! Je donnais juste un coup de pied dans ses roues arrière de son fauteuil. Il rigola et partit tranquillement.

Ceci n’est pas un fauteuil électrique et ce n’est pas sur le lieu où je bosse 😀

4 réflexions sur “Anecdote d’un éduc #1

Répondre à Lazuli Biloba Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s