Quand le conflit vient

Parc des oiseaux (235)

Tu es en désaccord avec ton compagnon, ton ami.

Une énorme frustration monte en toi.

Le ton monte. Vous ne vous comprenez pas.

La tentation est grande de laisser tomber, de rompre

D’avoir le dernier mot ou bien de fuir.

N’aie pas peur de prendre une juste distance pour que vous puissiez être apaisé et discuter.

Ne laisse jamais le conflit s’envenimer, trainer. Un conflit ne veut pas dire que c’est la fin d’une relation. C’est peut-être la fin d’une certaine type de relation. Alors, il faudrait s’ajuster, se réajuster.

Se dire oui chaque jour, oui dans l’amitié et surtout dans l’amour.

N’aie pas peur de faire le premier pas. Ce n’est pas un signe de lâcheté mais de courage. Même si tu pressens que ce n’est pas toi en cause.

Ne fuis pas. Reste avec la personne que tu aimes, reste disponible.

N’aie pas peur de renouer le dialogue et d’entreprendre une démarche de pardon. Le pardon n’est pas oublier mais accueillir ce que l’autre a fait et croire en lui, en elle. Le pardon crée un lien de confiance de plus. Un seul pardon, ne suffit pas mais sept fois pardon, sans cesse.

Les conflits peuvent être constructifs si on prend les moyens de se comprendre par la suite, de se dire les choses, sur ce qui nous habite vraiment, être en vérité.

Je vous souhaite du courage dans ceux qui vivent des conflits au sein des familles, au sein des réseaux d’amitiés.

10 réflexions sur “Quand le conflit vient

  1. coquelicotetcompagnie 3 septembre 2014 / 9 h 14 min

    Oui, une relation ne s’approfondit pas seulement dans les bons moments partagés, mais aussi dans les conflits que l’on parvient à dépasser…

    J'aime

    • Lesouffleurdemots 3 septembre 2014 / 16 h 10 min

      Tout à fait. C’est pas si simple pour tout le monde. certains pourraient penser que cela peut être une fin à la relation, hélas!

      J'aime

  2. univerzoro 3 septembre 2014 / 18 h 47 min

    toute la base des rapports humains …
    peut être faut aussi savoir enterre la relation, seulement la relation pas la personne …
    mais comment diffuser dans la société l’envie de dialogue plutot que le désir de la discorde et de l’entretient du conflit …? une partie des gens n’aime pas parler pour garder le dessus sur l’autre , ne pas discuter d’un point c’est avoir l’assurance d’avoir toujours raison, c’est donc la peur qui domine, la peu d’avoir tort ou de devoir changer d’avis .
    dans les ménages combien de drame à cause de celà ? beaucoup, en tout cas en occident …

    J'aime

      • blueedel 11 septembre 2014 / 10 h 24 min

        Mon ex mari me disait souvent qu’il fallait parfois ravaler sa fierté, jusqu’au jour où je me suis rendu compte qu’il me disait cela uniquement pour lui ne pas avoir à ravaler à la sienne 😉
        Il voulait avoir raison … même quand il avait tort…

        Certaines personnes ne sont pas ouvertes au dialogue malheureusement 😦

        J'aime

      • blueedel 11 septembre 2014 / 10 h 35 min

        Oh nonnn surtout pas !
        Au contraire, parfois tout cela donne plus d’expérience et l’on se construit avec plus d’assurance 😉
        Ne sois pas désolé

        J'aime

      • blueedel 11 septembre 2014 / 10 h 59 min

        On n’est jamais « trop » sensibles ! et justement si les autres l’étaient un peu plus, le monde irait sans doute un peu mieux !

        J'aime

Soyez pas timides, venez osez dire des mots!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s